Jura: le fondateur de Nez rouge est décédé

L’ancien médecin cantonal jurassien Jean-Luc Baierlé est décédé. Il était à l’origine du programme de sécurité routière en Suisse.
08 oct. 2021, 14:08
/ Màj. le 08 oct. 2021 à 14:37
L'opération Nez rouge est en deuil. Son fondateur en Suisse, Jean-Luc Baierlé, est décédé.

Nez rouge Suisse est en deuil. Le Jurassien Jean-Luc Baierlé, qui avait rapporté en Suisse ce concept de sécurité routière du Québec, est décédé, selon un faire-part publié vendredi 8 octobre dans «Le Quotidien Jurassien». Médecin cantonal durant plus de trois décennies, il était âgé 70 ans.

L’opération Nez rouge avait débuté en 1990 en Suisse, dans le canton du Jura. Alors médecin cantonal, Jean-Luc Baierlé a ramené ce concept de service bénévole dans ses valises après un séjour dans la Belle Province, d’où est originaire son épouse.

Nez rouge permet à un conducteur qui ne se sent plus en état de prendre le volant de se faire reconduire gratuitement à son domicile dans son propre véhicule. Cette action vise la prévention et la sensibilisation pour réduire le nombre d’accidents de la route.

par ATS Rédaction