Réservé aux abonnés

Force de sécurité dissuasive

07 août 2015, 11:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

La police cantonale jurassienne a créé une force de sécurité publique pour lutter contre la criminalité liée aux effets du printemps arabe. Une équipe de huit personnes a marqué sa présence dans le secteur de la gare de Delémont et dans les centres d'accueil de requérants. Cette force baptisée groupe de sécurité sur la voie publique (GSVP) a pu clairement identifier les principaux perturbateurs de l'ordre public. Selon elle, grâce à ses interventions, la gare de Delémont est redevenue un endroit plus calme et plus sûr.

Le GSVP, qui compte dans ses rangs six gendarmes, un agent de la police m...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an