Deux sources revitalisées au Noirmont par le Parc du Doubs

Deux sources ont été revitalisées à la mi-août sur le territoire communal du Noirmont. Les travaux ont été coordonnés et financés en majorité par le Parc du Doubs.
16 oct. 2021, 15:17
/ Màj. le 23 nov. 2021 à 11:42
La source située sur le pâturage des Côtes.

Sur deux pâturages communaux du Noirmont (Cerneux-Crétin et Côtes), un suintement et une résurgence ont été identifiés comme ayant un riche potentiel par le recensement effectué depuis 2016 sur tout le territoire du Parc du Doubs.

Or les milieux fontinaux abritent une biodiversité très spécifique et fragile, tant faunistique que floristique, relève le Parc naturel régional du Doubs dans un communiqué diffusé ce samedi 16 octobre.

Sources clôturées

La revitalisation des sources est donc utile pour sauvegarder certaines espèces rares qui y vivent, mais elle permet aussi de renforcer la qualité des cours d’eau en général.

Ces deux sources ont ainsi été clôturées afin d’éviter le piétinement du bétail, et des mesures supplémentaires ont été mises en place afin de permettre aux agriculteurs exploitants de pouvoir continuer à abreuver leurs bêtes.

Deux chambres de captage et un abreuvoir ont été retirés, permettant ainsi à la zone humide de se développer naturellement.

Abreuvoir et citerne

En remplacement, les ruisseaux en aval des deux sources ont été partiellement captés, laissant néanmoins un débit résiduel pour le biotope, et permettent l’alimentation d’abreuvoirs et le stockage dans une citerne pour la source des Côtes.

90% des coûts de ces deux revitalisations - réalisés par une entreprise - ont été pris en charge par le Parc du Doubs, les 10% restants par la commune du Noirmont.


par Pascal Hofer