Réservé aux abonnés

Kurt Gisler, agriculteur philosophe

Kurt Gisler est passé des alpages de son canton d’Uri natal au domaine de l’abbaye de Fontaine-André, à Neuchâtel, qu’il gère depuis 16 ans selon les principes de l’agriculture biologique.
19 nov. 2019, 17:42 / Màj. le 17 déc. 2019 à 11:56
Kurt Gisler pose non loin de ses chèvres, qu'il trait à la main deux fois par jour.

Tandis que Kurt Gisler pose pour notre photographe, un jeune et téméraire cochon laineux s’échappe de son enclos et vient grouiner autour de nous. L’agriculteur ne s’alarme pas pour si peu: «Il va bien rentrer quand il aura faim», lâche-t-il avec un sourire.

On nous avait prévenus que cet Uranais de naissance, qui exploite le domaine agricole de l’abbaye de Fontaine-André, sur les hauts de Neuchâtel, n’était pas du genre agité. «C’est quelqu’un de posé et de rassur...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois