Réservé aux abonnés

Afra Kane, une voix qui vient de loin

La jeune chanteuse primée au Montreux Jazz Festival a mis longtemps avant d’oser donner de la voix. Et elle a beaucoup à dire.
29 oct. 2019, 12:30 / Màj. le 02 juil. 2021 à 10:11
La chanteuse Afra Kane à Neuchâtel, sur l'esplanade du Mont-Blanc, le 3 octobre 2019.

«Ah, il y a un piano ici!» Afra Kane a tout de suite repéré le petit Roland noir posé près du présentoir des spiritueux, tandis qu’elle s’installe gaiement dans le bar de l’hôtel Beau-Rivage, à Neuchâtel.

Depuis ses «8 ou 9 ans», l’âge auquel sa mère lui proposa de l’initier pour jouer à l’église que la famille fréquentait à Vicenza, près de Venise, les pianos sont ses plus chers amis. «Je me suis tout de suite découve...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an