oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
27.02.2013, 17:39 - Suisse
Actualisé le 27.02.13, 17:39

Tuerie de Menznau: le débat sur les armes relancé?

La fusillade a fait trois morts et sept blessés.
Crédit: KEYSTONE
Menznau est situé à proximité de Lucerne.
Crédit: Google Maps

La fusillade survenue mercredi matin à Menznau (LU) a fait trois morts, dont le tireur, et sept blessés. Le tueur, âgé de 42 ans, était un employé de l'entreprise. En réaction, Simonetta Sommaruga a rappelé la nécessité d'améliorer le droit réglementant les armes.

Un employé de l'entreprise Kronospan à Menznau (LU) a abattu deux collègues de travail et en a blessé sept autres, dont cinq grièvement, mercredi matin sur le site de l'usine. Le Suisse âgé de 42 ans a également été retrouvé mort. On ignore les raisons du drame.

Il était environ 09h00, au moment de la pause café. Avec une arme de poing, le quadragénaire ouvre le feu sur ses collègues dans les ateliers de l'entreprises. Il poursuit son acte meurtrier dans un couloir menant à la cafétéria, puis dans cette dernière.

Rapidement alertés, les policiers trouvent trois corps sans vie à leur arrivée, dont celui du tireur. Tous trois doivent encore être autopsiés. Trois hélicoptères de la REGA et plusieurs ambulances ont transporté les sept blessés dans différents hôpitaux.

Un cellule psychologique a pris en charge les collègues qui ont assisté au drame. Des experts de médecine légale zurichois ont relevé les indices sur le site de l'entreprise, bouclé à large échelle.

Un homme "calme"

On ignore pour l'instant les motivations du tireur. L'enquête doit les élucider. L'homme travaillait depuis 17 ans pour Kronospan, la plus grande entreprise de bois aggloméré en Suisse. Le directeur Mauro Capozzo le décrit comme une personne calme qui ne se faisait pas remarquer: "Cet acte est extrêmement triste, incompréhensible et surprenant."

Kronospan stoppe sa production pour deux jours. "Nous sommes tous en état de choc", a déclaré Urs Fluder, membre de la direction, à la station locale Radio Pilatus. "Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour aider les proches et les soutenir financièrement."

Pas de licenciements

Kronospan compte environ 400 employés. L'entreprise en mains autrichiennes est l'un des principaux employeurs de Menznau, commune de 3000 habitants située à 25 km à l'ouest de Lucerne, et de sa région vallonnée. Elle a récemment dû réduire sa production en raison de la pénurie de grumes liée aux intempéries de l'automne dernier.

Plusieurs autres entreprises de l'industrie du bois ont pris des mesures similaires. Selon Mauro Capozzo, aucun licenciement n'avait été prononcé ni annoncé pour autant. En 2010, Kronospan a réalisé un chiffre d'affaires de 300 millions de francs. La firme appartient à la Krono Holding, détenue par l'entrepreneur autrichien Ernst Kaindl.

Débat sur les armes

Le drame survenu à Menznau suscite une vive émotion. Le Conseil fédéral a présenté ses condoléances aux proches des victimes. "Ce drame nous rappelle quelle souffrance peuvent provoquer les armes. Il montre aussi la nécessité d'améliorer sans cesse le droit réglementant les armes", a déclaré la ministre de la justice Simonetta Sommaruga à l'issue de la séance du gouvernement.

Aujourd'hui, des centaines de milliers d'armes non enregistrées circulent en Suisse, a rappelé la cheffe du département de justice et police. Les registres cantonaux des armes ne sont en outre pas encore tous reliés. Le Conseil national doit en principe en débattre lors de la session des Chambres fédérales qui débute lundi prochain.

Cérémonie religieuse jeudi

Les autorités lucernoises ont elles aussi fait part de leur consternation. Le président du gouvernement lucernois Guido Graf et le président du parlement Urs Dickerhof ont officiellement adressé leurs condoléances aux proches des victimes et leurs sympathies aux personnes blessées. "C'est une horrible tragédie", écrit Guido Graf.

Le Conseil d'Etat et le Grand Conseil "remercient" les forces d'intervention qui ont agi sur place de manière "rapide" et "professionnelle". Les autorités "apportent leur soutien à la commune et à l'entreprise" afin qu'elles "surmontent" ce drame.

"Ce qui est arrivé est inimaginable, incompréhensible et me laisse sans voix", a déclaré à l'ats le maire de Menznau, Adrian J. Duss. Il s'agit d'un "drame tragique" pour les proches des victimes. Une cérémonie religieuse en leur soutien et en hommage aux victimes aura lieu jeudi à 15h00 à Willisau.

Source: ATS



Articles



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free








Agenda

Annuaire de liens

Cinéma

ipad

iphone

Réseaux sociaux

Sondages