oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
27.10.2013, 12:35 - Votations fédérales du 24 novembre 2013
Actualisé le 04.11.13, 11:28

Le PDC ne soutiendra pas l'initiative sur les famille de l'UDC

Réunis à Tenero (TI), les démocrates-chrétiens ont rejeté l'initiative de l'UDC "Pour les familles" à l'issue d'un débat controversé. Il n'y a pas eu d'autres surprises lors des assemblées samedi de 4 partis.
Crédit: KEYSTONE

Les consignes de vote ont été délivrées samedi lors des assemblées de quatre partis en Suisse. Seule surprise: le PDC ne suivra pas l'UDC pour son initiative "pour les familles".

Quatre partis étaient réunis samedi en assemblée pour déterminer leurs consignes de vote en vue des votations du 24 novembre et du 9 février. Unique surprise à signaler, le PDC n'a pas voulu soutenir l'initiative de l'UDC "Pour les familles".

Réunis à Tenero (TI), les démocrates-chrétiens ont rejeté ce texte à l'issue d'un débat controversé et contre la recommandation de leur présidence et du groupe parlementaire. Chef du groupe et partisan de l'initiative, Urs Schwaller a relevé que trois cantons (VS, LU, ZG) ont déjà adopté un tel modèle fiscal.

Pour le conseiller aux Etats fribourgeois, un mot d'ordre positif aurait montré que le PDC reste fidèle à son rôle de parti de la famille. Selon Babette Sigg toutefois, présidente des Femmes PDC, lesquelles ont combattu ce texte, il engendrerait une nouvelle inégalité fiscale. Au final, il a été rejeté par 114 voix contre 87, à bulletins secrets.

En votation le 24 novembre, l'initiative demande que les parents qui gardent eux-mêmes leurs enfants bénéficient des mêmes déductions fiscales que ceux qui recourent à des structures externes.

La vignette à 100 francs soutenue

Suivant les injonctions de sa conseillère fédérale Doris Leuthard, ministre des Transports, le PDC a en outre dit oui à la hausse de la vignette de 40 à 100 francs, également soumise au peuple le 24 novembre. Même clarté de vote en faveur du projet de financement et d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire (FAIF), en votation le 9 février 2014. Les démocrates-chrétiens rejettent en revanche l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse, aussi en votation en février.

Dans son discours, le président Christophe Darbellay s'est étonné que le Conseil fédéral persiste à ne pas reconnaître la discrimination des couples mariés en matière de rentes ou s'oppose à l'initiative du PDC "Aider les familles!". Le succès de la Suisse repose également sur une politique favorable à la famille, a relevé le Valaisan.

Moins d'impôts pour l'UDC

Pas de surprise à l'assemblée de l'UDC samedi à Meiringen (BE), le président Toni Brunner a fait l'éloge de l'initiative "Pour les familles", lancée par son parti, et vilipendé la hausse de la vignette autoroutière. Les mots d'ordre adoptés dans la foulée sont en conséquence.

Dans les deux cas, le principe "moins d'impôts - plus pour vivre" doit s'appliquer, a affirmé M. Brunner. Les parents qui élèvent eux-mêmes leurs enfants ont payé des milliards de francs en trop au fisc ces dernières années, selon lui. Le mot d'ordre a été adopté par 354 voix sans avis contraire.

Pour la vignette à 100 francs, qualifiée de "capitulation devant le détournement actuel des fonds routiers", la décision a été prise par 319 voix contre 25. L'UDC avait déjà fait connaître son opposition au troisième objet des votations de novembre, l'initiative 1:12.

Cette réunion se tenait sur l'aérodrome militaire de l'Oberland bernois, où est stationnée l'escadrille qui a perdu un de ses F/A-18 mercredi. Le président de la Confédération Ueli Maurer a exprimé les condoléances du Conseil fédéral aux proches du pilote et du médecin décédés.

Libre circulation sans condition

A Baden (AG), le PS a décidé qu'il ne soutiendrait pas sans condition l'extension de la libre circulation à la Croatie en 2015. Pour son président Christian Levrat, l'accord bilatéral avec l'UE pourrait éclater, au vu du risque d'un "oui" des Suisses à l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse.

Un papier de position exigeant toute une série de renforcements des mesures d'accompagnenent a été approuvé par 156 voix contre une. Sans surprise, les délégués ont ensuite balayé à l'unanimité l'initiative de l'UDC contre l'immigration, de même que celle pour les familles. Divisés sur la vignette un peu à l'instar des Verts, les socialistes ont préféré laisser la liberté de vote au terme d'un débat nourri et teinté de "Röstigraben".

Le ministre socialiste de la santé Alain Berset a lui fustigé "les arguments de façade" de l'initiative pour la suppression de la couverture maladie de base pour l'avortement, soumise au peuple en février. Les délégués ont dit "non" à l'unanimité. Ils ont en revanche approuvé sans opposition le FAIF.

Enfin, le Parti chrétien-social (PCS), réuni à Delémont, a dit "oui" à une "très grande majorité" à l'initiative 1:12. Les délégués prônent également le "oui" à la vignette et disent clairement "non" à l'initiative UDC pour les familles. Le PCS a aussi décidé de changer de nom, devenant "Centre Gauche PCS Suisse".

 
 

Source: ATS



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free





 





Agenda

Annuaire de liens

Cinéma

E-paper

ipad

iphone

Réseaux sociaux

Sondages