oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
18.04.2012, 07:28 - Loisirs et culture
Actualisé le 18.04.12, 07:38

Pondre des œufs a été fatal aux dinosaures

Un dinosaure sortant de son œuf était 2500 fois moins lourd que sa mère pesant 4 tonnes. Une éléphante du même poids met au monde un éléphanteau 22 fois plus léger qu'elle.
Crédit: KEYSTONE

Pondre des oeufs a été fatal aux dinosaures. C'est ce qu'affirment des chercheurs de l'Université de Zurich et de la Zoological Society de Londres dans un article publié mercredi dans la revue scientifique «Biology Letters».

La stratégie de reproduction des dinosaures les a menés à leur  perte, affirment Daryl Codron et Marcus Clauss, de l'Université de  Zurich. Le fait de pondre des oeufs a été pour eux un désavantage  décisif par rapport aux mammifères.

Un dinosaure sortant de son oeuf était 2500 fois moins lourd que  sa mère pesant 4 tonnes. Une éléphante du même poids met au monde un  éléphanteau 22 fois plus léger qu'elle.

Epaisseur de la coquille

Cette énorme différence vient du fait que les oeufs ne pouvaient  pas grossir indéfiniment. Plus l'oeuf est gros, plus sa coquille est  épaisse. Mais son épaisseur était limitée par le fait que l'embryon  devait s'alimenter en oxygène à travers la coquille.

A ce facteur s'ajoute que les jeunes dinosaures occupaient la  même niche écologique que leurs parents. Chez les mammifères, les  petits boivent le lait maternel. Ils n'entrent donc pas en  concurrence avec d'autres mammifères occupant la même niche  écologique.

Chez les dinosaures, il n'existait que peu d'espèces dont les  adultes pesaient entre 2 et 60 kilos. Ce n'est pas le cas chez les  mammifères où beaucoup d'adultes entrent dans cette catégorie de  poids.

Concurrence

Les petits dinosaures étaient en concurrence non seulement avec  les grands qui occupaient les mêmes niches écologiques, mais aussi  avec les mammifères. Ces petits dinosaures ont disparu ou ont occupé  de nouvelles niches qui ont survécu jusqu'à aujourd'hui: ce sont les  oiseaux.

L'extinction Crétacé-Tertiaire s'est produite il y a 65 millions  d'années. Selon les connaissances actuelles, toutes les espèces  pesant plus de 10 à 25 kg ont disparu. Beaucoup de mammifères ont  donc survécu, alors que tous les dinosaures non-aviaires ont péri.

Après la catastrophe, les mammifères ont développé des espèces  plus grandes qui ont pu s'installer dans les niches auparavant  occupées par les grands dinosaures. Il n'y avait alors plus aucune  espèce de dinosaures qui auraient pu occuper les niches libérées.  «Ca a été leur fin».

Source: ATS



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free





 





Agenda

Annuaire de liens

Cinéma

ipad

iphone

Réseaux sociaux

Sondages