oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
27.09.2011, 09:22 - Montagnes neuchâteloises
Actualisé le 25.01.12, 16:02

Un projet solaire pour un lycée monténégrin

«Essayer de former les jeunes gens dans des professions utiles pour la région et le pays», c'est ce qui a motivé le directeur du lycée technique de Plav, au Monténégro, lorsqu'il a accepté la proposition de l'association Soldev de développer un projet solaire dans son établissement.

Causes communes des Montagnes neuchâteloises, qui soutient depuis 16 ans des projets de développement dans la petite ville monténégrine, travaille en l'occurrence avec cette organisation non gouvernementale suisse active dans le solaire depuis dix ans.

Soldev s'est proposée de développer l'énergie solaire dans la formation des élèves du lycée technique de Plav afin de réaliser dans le domaine thermique un prototype pour l'école et susciter la création d'une entreprise de fabrication, de pose et d'entretien de cette technologie. A ce stade, Soldev va analyser la faisabilité du projet.

Le Chaux-de-Fonnier Daniel Devaud était sur place du 6 au 12 septembre dernier. A cette occasion, il a pu suivre l'état de projets réalisés et en cours.

Espoir déçu

L'appui apporté au cours des ans par Causes communes a ainsi permis de lancer le Centre de jour pour enfants handicapés, un projet de ligne téléphonique (SOS-Telefon) de sensibilisation à la violence familiale par l'intermédiaire de la télévision et un projet communal de diversification touristique.

Pour ce dernier projet, l'idée est de réaliser des cartes postales à la suite d'un concours de photographie. Ancrée dans les Montagnes neuchâteloises, Causes communes avait espéré trouver un soutien auprès d'entreprises horlogères de la région. Espoir déçu: sur dix demandes, l'association a reçu 9 réponses, toutes négatives.

Un autre projet ne parvient pas à se finaliser, celui d'un foyer d'accueil pour handicapés. L'an dernier, après plusieurs années d'efforts, le service social a décidé de concrétiser le projet avec l'aide de l'Etat. Cette année, une ancienne caserne a été rénovée et transformée. Avec l'aide de Causes communes, son aménagement intérieur est en cours. Mais avant d'engager du personnel, il faut un bus pour aller chercher les jeunes et les enfants dans les villages où ils demeurent cachés. Mais ce bus d'occasion est introuvable à ce jour. / comm-réd

Source: L'Express/L'Impartial



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free





 





Agenda

Annuaire de liens

Cinéma

ipad

iphone

Réseaux sociaux

Sondages