oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
14.06.2012, 16:05 - Canton de Neuchâtel
Actualisé le 14.06.12, 16:23

Une pétition contre la CCT de la vente

Crédit: KEYSTONE

La Convention collective du travail (CCT) signée mardi n'est pas du goût de tout le monde: une pétition en ligne demande son retrait.

Au lendemain de l'annonce de la signature de la première Convention collective de travail (CCT) du secteur de la vente dans le canton de Neuchâtel, une pétition en ligne a été lancée pour la contrer. Selon son initiateur, cette CCT "est profondément injuste pour les vendeuses et vendeurs neuchâtelois."

Le texte négocié entre les employeurs et le syndicat Unia "dégrade fortement les conditions de travail des vendeuses et vendeurs du canton de Neuchâtel", estime-t-il. L'initiateur attaque de front "le prolongement des horaires de 18h30 à 19h00 en semaine ainsi de 17h00 à 18h00 le samedi et l'ouverture du lundi matin ainsi qu'un dimanche par année", susceptibles "d'éloigner encore plus les vendeuses et vendeurs de leurs familles."

La pétition demande que "le gouvernement Neuchâtelois rejette cette CCT pour le bien des vendeuses et vendeurs."
C'est en réalité au Grand Conseil qu'il reviendra d'adopter ou non la législation sur les horaires d'ouverture des commerce.

Pour sa part, le gouvernement, par la voix du chef du département de l'Economie Thierry Grosjean se félicite de l'
"avancée sociale" que représente cette CCT, négociée "en bonne intelligence entre tous les partenaires, des représentants du Commerce indépendant de détail (CID) aux grands magasins et avec le syndicat Unia."

Par LBY



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free





 






Sondages

Réseaux sociaux

iphone

ipad

Cinéma

Annuaire de liens

Agenda