oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
13.06.2012, 15:15 - Athletisme
Actualisé le 13.06.12, 16:53

Le président du SEP Olympic remis à l'ordre par Jean-Pierre Veya

René Jacot a reçu en 2010 le Mérite sportif neuchâtelois. Neuchatel, 10 01 2010 Photo David Marchon
Crédit: SNP

Des comportements "irrespectueux", voire "grossiers" envers le personnel du Service des sports: le conseiller communal de la Chaux-de-Fonds Jean-Pierre Veya a envoyé hier un courrier très sec à René Jacot, président du SEP Olympic.

"A réitérées reprises ces dernières années, et plus particulièrement ces dernières semaines, vous avez jugé bon de tenir publiquement des propos insultants envers M. Houlmann (réd: le chef du Service des sports de La Chaux-de-Fonds), mais également de dénigrer le travail réalisé par le Service des sports."

Ainsi débute le courrier qu'a adressé hier le conseiller communal Jean-Pierre Veya au président du SEP Olympic La Chaux-de-Fonds, René Jacot. Un courrier envoyé également à la presse et qui remet à l'ordre l'organisateur du Résisprint, déplorant notamment de sa part certains comportements "irrespectueux", voire "grossiers", envers le personnel du Service des sports, comme le fait de raccrocher le téléphone au nez d'un responsable du service, de ne pas saluer le personnel qui y travaille, ou de présenter des demandes ("le terme exigences serait plus adapté", dit la lettre) d'une manière qui ne serait "pas tolérée d'un responsable hiérarchique."

"Je suis personnellement stupéfait qu'un tel comportement soit le fait d'une personne telle que vous, quelqu'un dont l'engagement, le travail et l'expérience dans le domaine sportif est aussi complète", indique le conseiller communal, qui rappelle qu'Alexandre Houlmann "exerce son activité à ma pleine et entière satisfaction".

Et d'ajouter: "Vous êtes, comme d'autres un utilisateur des installations de la Ville. Vous n'en êtes ni le responsable, ni le propriétaire". Jean-Pierre Veya "exige" par ailleurs qu'une rencontre soit organisée entre le comité du SEP Olympic "afin que nous puissions parler de la situation que je déplore aujourd'hui". En espérant, en conclusion, qu'il sera possible de "reconstruire des relations normales entre vous et le Service des sports".

Dans "L'Impartial" et "L'Express" du 2 juin, René Jacot avait notamment violemment critiqué Alexandre Houlmann, accusé de "ne rien faire" et de "ne pas tenir ses promesses". Il avait également "exigé des installations à la hauteur de la réputation" du Résisprint. "Il y a longtemps que nous avons demandé à la Ville d'aménager huit couloirs sur tout le stade et un rallongement de la tribune actuelle, ainsi qu'un hébergement sportif adéquat", avait indiqué le René Jacot, pour qui, sans ces aménagements, "il deviendra difficile de maintenir le niveau et la renommée" du meeting."

Par comm-réd


Documents



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free





 





Agenda

Annuaire de liens

Cinéma

ipad

iphone

Réseaux sociaux

Sondages