oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
27.04.2012, 09:12 - Monde
Actualisé le 27.04.12, 10:46

Le mémo de l'opération contre Ben Laden rendu publique

Le feu vert donné par le président américain Barack Obama à l'assaut des Navy Seals contre la résidence où se cachait Oussama Ben Laden a été rendu public jeudi sous la forme d'un mémo du patron de la CIA Leon Panetta publié par "Time magazine".
Crédit: DR

"Time magazine" publie le mémo dans lequel Barack Obama donne son feu vert au patron de la CIA pour l'assaut contre Ben Laden.

Le feu vert donné par le président américain Barack Obama à l'assaut des Navy Seals contre la résidence où se cachait Oussama Ben Laden a été rendu public jeudi sous la forme d'un mémo du patron de la CIA Leon Panetta publié par "Time magazine".

Cette "note pour mémoire" a été rédigée à la main sur une feuille simple à en-tête de la puissante agence de renseignements, à 10H35 le 29 avril 2011 et signée de Leon Panetta, "DCIA" pour Directeur CIA.

"Reçu coup de fil de Tom Donilon (conseiller à la sécurité nationale de Barack Obama, ndlr) indiquant que le président a pris sa décision concernant AC1", écrit M. Panetta, qui a ensuite pris les rênes du Pentagone en juillet. "AC1" désigne la résidence d'Abbottabad, au nord de la capitale pakistanaise Islamabad, où se terrait le chef d'Al-Qaïda tué dans le raid des forces spéciales américaines le 2 mai.

"L'ordre est d'y aller et d'attraper Ben Laden ("go in and get") et s'il n'est pas là, de partir", détaille Leon Panetta. Le contrôle opérationnel est "dans les mains de l'amiral (William) McRaven", patron des forces spéciales, ajoute-t-il, précisant que les instructions ont été relayées à l'officier à 10h45.

"L'approbation est délivrée sur la base des risques présentés au président. Tout risque additionnel doit être soumis au président pour considération", prend également soin de préciser le patron de la CIA.

Après de nombreuses réunions, Barack Obama avait décidé d'opter pour un assaut de forces spéciales contre la résidence plutôt que de l'écraser sous les bombes malgré des risques accrus d'échec. Embarqués à bord de plusieurs hélicoptères, les Navy Seals avaient fait irruption en pleine nuit dans la résidence et abattu le chef d'Al-Qaïda d'une balle dans la tête.

Par ats/afp



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free





 





Agenda

Annuaire de liens

Cinéma

ipad

iphone

Réseaux sociaux

Sondages