oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
20.06.2012, 12:38 - Eurofoot 2012
Actualisé le 20.06.12, 12:44

"La technologie sur le but est une nécessité"

Au moment du sauvetage de Terry, le ballon avait franchi la ligne.
Crédit: KEYSTONE

Le président de la FIFA Joseph Blatter a estimé que la technologie sur la ligne de but était "une nécessité". Il a réagi à la polémique née de l'erreur d'arbitrage qui a privé l'Ukraine d'un but valable face à l'Angleterre

 

Après la polémique née du but refusé à l'Ukraine dans son match face à l'Angleterre mardi, Sepp Blatter reconnaît nécessaire l'installation de la technologie sur la ligne de but. Les conséquences de l'erreur de mardi risquent d'être importantes. Pour la première fois dans un grand tournoi, les arbitres étaient cinq sur le terrain lors de l'Euro, avec l'obligation d'éviter une erreur comme celle d'Allemagne-Angleterre.

"Après le match d'hier, la technologie sur ligne de but n'est plus une possibilité, c'est une nécessité", a écrit Blatter sur son compte Twitter. Cette déclaration peut être interprétée comme un désaveu pour l'arbitrage à cinq, défendu par le président de l'UEFA Michel Platini et mis en place cet été en Pologne et en Ukraine pour la première fois lors d'un Euro.

A la Donbass Arena de Donetsk, un tir contré de l'Ukrainien Devic avait manifestement franchi la ligne avant d'être dégagé par l'Anglais Terry. L'arbitre n'a pourtant pas validé la réussite, malgré la présence d'un assistant supplémentaire posté à hauteur de la ligne de but.

Une décision à propos de l'utilisation de la vidéo sur la ligne de but doit être prise le 5 juillet par le Board, instance garantes des lois du jeu. Deux technologies concurrentes sont actuellement testées.

David Cameron ironise

Le Premier ministre britannique David Cameron a ironisé sur le but refusé à l'Ukraine lors de l'Euro, bien que le ballon ait visiblement franchi la ligne. Interrogé sur cette action après le sommet du G20 à Los Cabos (Mex), il a répondu par une boutade, en disant que cela pourrait le faire revenir sur son soutien à une technologie qui signalerait les ballons franchissant la ligne.

"Je me souviens avoir pensé que c'était une idée profondément bonne" (le système vidéo), a rappelé M. Cameron. "Il faudra que je réfléchisse un petit peu plus", a-t-il ajouté.

Cela n'a pas suffi. Or, une décision à propos de la vidéo sur la ligne de but doit être prise par le Board, instance garante des loi du jeu, le 5 juillet, quatre jours après la finale de l'Euro.

Presse ukrainienne furieuse

La presse ukrainienne fustigeait l'erreur de l'arbitre hongrois Viktor Kassai qui n'avait pas accordé un but tout à fait valable marqué par l'Ukraine face à l'Angleterre, qui menait alors 1-0. Cette décision a contribué à éliminer le pays co-organisateur de l'Euro.

"Les arbitres ont volé le but de Devic et les chances de l'Ukraine de vaincre les Anglais", critique le site d'information sport.ua. L'arbitre Viktor Kassai "souhaitait clairement ne pas voir" le but de l'Ukraine, accuse-t-il.

"Le sort du match a été décidé par une erreur grossière des arbitres qui n'ont pas validé le but des Ukrainiens", renchérit le journal "Sport-Express" sur son site. "Et tout cela sous les yeux de cinq arbitres dont deux étaient justement chargés de contrôler si le ballon a franchi (ou non) la ligne de but", déplore-t-il.

Le quotidien "Segodnia" dénonce la "cécité" de Kassai. "A quoi servent tous ces arbitres supplémentaires? Bravo l'UEFA, on a bien organisé l'Euro", ironise amèrement le journal.

"L'erreur a-t-elle été fatale? Formellement non, un match nul" ne permettant pas non plus aux Ukrainiens de se qualifier, mais "quoi qu'il en soit, un arrière-goût (désagréable) est resté", ajoute encore "Sport-Express".

En revanche, la presse a mis en exergue le jeu pratiqué par l'équipe d'Ukraine, acclamée par ses nombreux ses supporters à l'issue du match, tout en évoquant ses limites. "Comme toujours, les points faibles se sont manifestés, telles la finition et la défense", souligne le site champion.com.ua.

"Les milieux défensifs ont pas mal joué, mais on ne peut pas vaincre une équipe comme celle de l'Angleterre juste grâce à cela", conclut-il.


 
 

Source: SI



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free