oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement

19.01.2012, 14:20
Actualisé le 19.01.12, 14:30

Les Russes sautent dans l'eau glacée pour se purifier

Des centaines de milliers de Russes ont sauté jeudi dans les eaux glacées de lacs et rivières, de Moscou au Kamtchatka, dans l'Extrême-Orient russe, à l'occasion de l'Epiphanie orthodoxe, afin de se "purifier". Cette tradition se perpétue en souvenir du baptême du Christ au Jourdain.

Au total, plus de 400'000 personnes à travers la Russie ont pris un bain dans les eaux glacées dans la nuit de mercredi à jeudi, dont environ 90'000 personnes à Moscou, selon la police russe citée par les agences.

"Je ressens toujours ce besoin. Cela renforce ma foi et c'est bon pour la santé", confie Anna Grigorieva, 27 ans, une brune fragile aux grands yeux bleus. "C'est ma première fois aujourd'hui. Une fois dans l'eau, j'ai eu un choc, mais j'ai aussi ressenti une grande joie", sourit-elle en tremblant de froid.

Des jeunes et des personnes âgées, des hommes et des femmes, se succèdent pour s'immerger par trois fois - au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit - avec des cris retentissants. Certains ont manifestement quelques appréhensions face à l'eau glaciale, d'autres, par contre, crient de joie.

Par -10 degrés

"C'est le jour le plus beau, où l'on peut commencer une vie nouvelle", s'exclame Nikolaï Liapko, un barbu cinquantenaire aux cheveux gris. Le corps tout mouillé, il ne se presse pas de se mettre à l'abri sous une tente épaisse spécialement installée pour les croyants par les autorités, alors qu'il fait moins dix degrés dehors.

Cette eau considérée comme bénite le jour de l'Epiphanie, quelle que soit sa source, "fortifie le corps et l'esprit. J'éprouve un sentiment très fort" après la baignade, explique-t-il. Cette cérémonie a lieu chaque année à partir de minuit dans la nuit du 18 au 19 janvier dans le monde orthodoxe, notamment en Russie.

Au total, plus de 400'000 personnes à travers la Russie ont pris un bain dans les eaux glacées dans la nuit de mercredi à jeudi, dont environ 90'000 personnes à Moscou, selon la police russe citée par les agences.