Réservé aux abonnés

Neuchâtel: l’ancien directeur de la Navigation blanchi au Tribunal

Le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers lave de tout soupçon d’infraction l’ancien directeur de la Navigation, accusé par le Ministère public de gestion déloyale.
25 mars 2019, 18:42 / Màj. le 25 mars 2019 à 14:45
Jean-Jacques Wenger face à une maquette de la Navigation à ses débuts, en 2007, comme directeur de la LNM.

Le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers a pris, lundi matin, le contre-pied du Ministère public dans l’affaire de la Navigation. En octobre 2018, le défenseur du peuple avait condamné Jean-Jacques Wenger à 45 jours-amende avec sursis pendant deux ans.

L’ancien directeur de la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et de Morat (LNM ou Navigation) avait contesté cette condamnation par ordonnance pénale. Le Tribunal de police, à Boudry, lui a donné raison et a mis les...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois