Shell supprime 250 emplois en Écosse

Shell UK va biffer 250 emplois à Aberdeen (est de l'Écosse) d'ici à la fin 2014. Le groupe emploie actuellement 5500 personnes en Écosse au total.
07 août 2015, 14:04
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa02609536 A Shell sign pictured at a petrol station in London, Britain, 01 March 2011. The price of unleaded petrol has hit a new record of 130p per litre, on 01 March. Oil prices have risen about 10 per cent in the past month due to the uprising in Libya, a major oil exporter. The average price of petrol has risen in the UK by nearly six pence per litre since the end of last year. It has increased due to rises in VAT, fuel duty and the wholesale price of oil.  EPA/ANDY RAIN

Le géant pétrolier Royal Dutch Shell va supprimer 250 emplois en Écosse dans ses opérations de soutien à sa production en mer du Nord, sur fond marasme dans ce secteur au Royaume-Uni, a-t-on appris auprès de la compagnie.

"Shell UK réorganise ses opérations en amont sur la terre ferme, afin de mieux répondre aux besoins de ses opérations offshore et construire une activité de long terme en mer du Nord", a expliqué un porte-parole du groupe.

La compagnie va réduire ses effectifs de 250 personnes, parmi ses employés directs et indirects, d'ici à la fin 2014 à Aberdeen (est de l'Écosse). Le groupe emploie actuellement 5500 personnes en Écosse au total, que ce soit directement ou via des sous-traitants sur ses sites.

Période mitigée

La major pétrolière américaine Chevron avait annoncé en juillet la suppression de plus de 200 emplois à Aberdeen.

Le secteur connaît une période mitigée au Royaume-Uni. Le moral des professionnels du secteur a baissé au deuxième trimestre pour le cinquième trimestre d'affilée, d'après une étude de l'organisme Oil and Gas UK.

Pour expliquer leur terne humeur, les acteurs du pétrole et du gaz britanniques citent la faible activité d'exploration et la réticence des opérateurs à engager de grands investissements à long terme.