Réservé aux abonnés

Ingénierie digitale: où sont les femmes?

Même si le CSEM entretient une culture de l’égalité depuis de nombreuses années, l'institution peine à recruter des ingénieures féminins. Celles-ci ne constituent que 23% des techniciennes en laboratoire et 19% des chercheuses.
05 déc. 2020, 05:30 / Màj. le 05 déc. 2020 à 05:30
Seules environ 15% des femmes ayant fait leurs études à l’EPFL se destine à un doctorat.

«Le logiciel de reconnaissance vocal Siri a de la peine à reconnaître la voix des femmes parce qu’il a été développé principalement par des hommes!» Pour Véronique Leresche-Roy, directrice des ressources humaines (DRH) au Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM), «la présence de davantage de femmes dans la technologie, à tous les niveaux, constitue un enjeu pour la société.»

Si les hypothèses ne manquent pas pour tenter de comprendre cette probl&eacut...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois