Messagerie: une faille de sécurité a menacé 200 millions d'utilisateurs de WhatsApp

Vous utilisez la messagerie WhatsApp sur votre ordinateur? Vous avez probablement échappé à une cyberattaque. La firme, propriété de Facebook, a dû réparer en urgence une faille de sécurité menaçant 200 millions d'utilisateurs à travers le monde.
11 sept. 2015, 10:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La version mobile de WhatsApp n'a pas été concernée par cette menace.

La messagerie mobile WhatsApp a récemment colmaté une faille qui aurait pu permettre de pirater 200 millions de ses utilisateurs ayant recours à des cartes de contacts numériques, a rapporté une société de sécurité. Seule la version pour ordinateur posait problème.

L'application, rachetée l'an dernier par le réseau social Facebook, a franchi la barre des 900 millions d'utilisateurs, dont 200 millions y accèdent sur leur ordinateur et non sur leur smartphone.

Or une faille dans la version pour ordinateur de WhatsApp permettait à des pirates de cacher un code malveillant dans d'innocentes cartes numériques ("vCards") contenant des informations sur les contacts des utilisateurs.

En ouvrant ces cartes, les virus infectent l'ordinateur et permettent potentiellement à des pirates de voler ou de prendre le contrôle des informations contenues sur ces cartes, selon la société en ligne Check Point.

Il suffit pour les pirates d'avoir accès à un numéro de smartphone et pour les utilisateurs d'ouvrir une "vCard". Check Point indique avoir révélé cette faille le mois dernier, obligeant WhatsApp à mettre à jour son application pour ordinateur.