Réservé aux abonnés

Neuchâtel, canton sans pesticides: on fait comment?

Faire de Neuchâtel le premier canton suisse sans pesticides de synthèse: le "défi" proposé par Julien Perrot est ambitieux. Mais pas si fou.
29 mai 2019, 05:30 / Màj. le 29 mai 2019 à 15:38
Thierry Grosjean, du Château d'Auvernier, s'interroge sur les vertus du bio.

«C’est de Neuchâtel qu’est partie l’initiative fédérale ‘Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse’ et l’on a vu que la question de l’agriculture biologique est bien accueillie au Grand Conseil. Il est temps d’aller plus loin: faisons de notre canton un pionnier en adoptant une agriculture moderne sans pesticides de synthèse.» Le «défi» proposé par Julien Perrot a retenu l’attention des lecteurs d’«ArcInfo» (89% d’avis favorables ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an