Votation fédérale du 21 mai 2017
 21.05.2017, 15:42

Stratégie énergétique 2050: les Suisses ont accepté la sortie du nucléaire, le pays est à un tournant énergétique

chargement
Les énergies vertes seront encouragées, au détriment du nucléaire.

 21.05.2017, 15:42 Stratégie énergétique 2050: les Suisses ont accepté la sortie du nucléaire, le pays est à un tournant énergétique

énergie La Stratégie énergétique 2050, voulue par le Conseil fédéral, a été acceptée par 58,2% des votants. Le texte veut mettre fin au nucléaire et encourager les énergies vertes.

Les Suisses veulent renoncer à moyen terme au nucléaire en soutenant le courant vert et en économisant l'énergie. Ils ont été 58,2% dimanche à approuver la stratégie énergétique 2050, défendue par Doris Leuthard. L'UDC et une partie de l'économie s'y opposaient.

La stratégie énergétique 2050 vise un virage modéré vers une Suisse sans atome. Pour y parvenir, la première étape soumise au peuple mise sur une augmentation de la production des énergies vertes à 11'400 gigawatts (GW) d'ici 2035.

La consommation d'énergie annuelle devra être réduite de 43% par rapport à 2000 et celle d'électricité devra baisser de 13%. Les voitures devront devenir plus propres et les bâtiments moins énergivores.

Le coup de pouce à l'injection de courant vert dans le réseau sera remplacé par un système de prime plus proche du marché. Une aide à l'investissement, limitée dans le temps, est prévue pour les projets qui ne peuvent participer à ce programme. Les grands barrages hydrauliques, souffrant des bas prix de l'électricité, bénéficieront aussi d'une aide pécuniaire.

Efforts pas nouveaux

Les efforts demandés à la population ne sont pas nouveaux. Depuis 2000, la consommation individuelle d'énergie a déjà baissé de 14,5%, selon l'Office fédéral de l'énergie (OFEN). Convaincus de la nécessité de ces mesures, 1,3 million de citoyens ont dit "oui", alors que près de 950'000 ont rejeté le projet.

Le tournant vert est principalement porté par la Suisse romande. Le canton de Vaud s'est montré le plus enthousiaste avec 73,5% de "oui". Il est suivi de Genève qui soutient le projet à 72,5%, de Neuchâtel à 69,6%. Le Valais, avec ses nombreux barrages hydrauliques, dit "oui" à 63,4%, Fribourg à 63,2% et le Jura à 62,7%, le Tessin avec 56,7%.

De l'autre côté de la Sarine, les cantons de Bâle-Ville, Zurich et des Grisons se sont montrés les plus favorables avec respectivement 63,4%, 58,8% et 58,7% des voix.

Faible refus

Seuls quatre cantons ont rejeté le projet. Et l'opposition y est restée mesurée: la plus marquée vient du canton de Glaris avec 56,3% de "non".

Le canton d'Argovie, où se trouvent les deux centrales de Beznau et celle de Leibstadt, refuse de justesse le projet avec un "non" à 51,7%. Soleure, qui compte la centrale de Gösgen sur son territoire, a lui glissé un petit "oui" (50,6%). Berne, avec la centrale de Mühleberg a lui aussi dit "oui" à 55,5%

ATS

À lire aussi...

live
Votation fédéraleVotation fédérale: 58,21% de OUI à la Stratégie énergétique 2050Votation fédérale: 58,21% de OUI à la Stratégie énergétique 2050

votationStratégie énergétique 2050: le "OUI" reste en tête mais est en perte de vitesse selon deux sondagesStratégie énergétique 2050: le "OUI" reste en tête mais est en perte de vitesse selon deux sondages

SondageStratégie énergétique: 55% des Suisses diraient "oui", selon un sondageStratégie énergétique: 55% des Suisses diraient "oui", selon un sondage

votations du 21 maiStratégie énergétique: l'UDC lance sa campagne contre l'"arnaque à coups de milliards"Stratégie énergétique: l'UDC lance sa campagne contre l'"arnaque à coups de milliards"

Votations du 21 maiVotation du 21 mai: l'UDC rejette massivement la stratégie énergétique 2050Votation du 21 mai: l'UDC rejette massivement la stratégie énergétique 2050

Top