Restos fermés: l’UDC neuchâteloise hausse le ton

La députation UDC neuchâteloise demande la réouverture des restaurants le 15 mars au plus tard dans une résolution urgente, à l’occasion de la session de février du Grand Conseil.
19 févr. 2021, 16:20
/ Màj. le 19 févr. 2021 à 16:20
Le parti demande une réouverture d'ici le 15 mars au plus tard.

Alors que le Conseil fédéral s’est exprimé mercredi en défaveur d’une réouverture des restaurants, le groupe UDC au Grand Conseil neuchâtelois a décidé d’exprimer son désaccord. Dans une résolution urgente présentée dans le cadre de la session du législatif cantonal de février. Le parti demande purement et simplement la réouverture totale des restaurants d’ici le 15 mars prochain, assorti d’un protocole sanitaire «mesuré et adapté à la prudence requise face à la pandémie».

Pour justifier la proposition, la députation n’a pas hésité à qualifier la politique de fermeture des restaurants de «décision arbitraire et dommageable» pour l’ensemble du secteur hôtelier, alors même que «les transports publics sont toujours pleins, les élèves sont entassés dans les écoles et pour beaucoup sans masque, et les maisons closes restent ouvertes.»

par Victoria Javet