Réservé aux abonnés

Jeunes neuchâtelois recherchent stages dans la «vraie vie»

Ils ont envie de découvrir leur futur métier. Mais difficile de trouver une place de stage lorsque de nombreuses entreprises sont en télétravail ou carrément fermées. Des jeunes Neuchâtelois en fin de scolarité obligatoire témoignent.
20 févr. 2021, 05:30 / Màj. le 20 févr. 2021 à 05:30
Altina Nrecaj a dû s’armer de patience pour trouver un stage «découverte» d’employée de commerce.

«J’ai ramé pour trouver une place de stage. Je cherchais depuis le mois de décembre, j’ai envoyé au moins dix postulations, mais les entreprises m’ont pratiquement toutes répondu qu’elles ne prenaient pas de stagiaire à cause du Covid-19. La plupart tournent en télétravail.»

A force de persévérance, Altina Nrecaj, 16 ans, a finalement décroché un stage de deux jours à l’Hôtel de l’Aigle, à Couvet. Objectif: découvrir le m...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois