Coronavirus: près de 7 hôpitaux suisses sur 10 sont tombés dans les chiffres rouges en 2020

A cause de la pandémie et en particulier de l'interdiction des opérations non urgentes au printemps 2020, les hôpitaux et les cliniques suisses ont perdu entre 1,3 et 1,5 milliard de francs, sans compter les aides cantonales reçues.
24 oct. 2021, 11:00
/ Màj. le 24 oct. 2021 à 11:00
La baisse est moins forte dans le secteur ambulatoire et en psychiatrie.

La pandémie de coronavirus a laissé des traces profondes dans les établissements de santé suisses. Seuls 28% des établissements de soins aigus ont enregistré des résultats positifs l'an dernier, contre 60% un an plus tôt, selon une étude publiée dimanche.

Le préjudice financier causé par la pandémie aux hôpitaux et aux cliniques est de 1,3 à 1,5 milliard, indique le cabinet d'audit PwC dans un communiqué. Ce montant ne comprend pas les contributions versées par les cantons pour aider les hôpitaux durant la pandémie.

Le secteur ambulatoire moins touché

L'interdiction des opérations non urgentes durant la première vague de la pandémie, au printemps, a particulièrement pesé sur le chiffre d'affaires des établissements, selon le rapport. Le résultat a reculé de 4,2% dans le domaine stationnaire. La baisse est moins forte dans le secteur ambulatoire, où elle atteint 0,5%.

Les revenus sont également légèrement inférieurs à 2019 en psychiatrie. Le recul est nettement plus marqué dans le domaine de la réhabilitation.

Pour cette étude, PwC a étudié en septembre dernier les rapports annuels de 45 hôpitaux de soins aigus et de treize cliniques psychiatriques.