Réservé aux abonnés

Coronavirus: la pandémie alourdit la charge de travail de la police

Gérer la crise sanitaire alourdit le quotidien des policiers. Au sein de certaines polices cantonales, la charge de travail a significativement augmenté.
16 oct. 2021, 00:01 / Màj. le 16 oct. 2021 à 08:58
KEYSTONE

Cybercriminalité, menace terroriste et maintenant gestion des effets de la crise sanitaire: les tâches s’accroissent constamment pour les polices cantonales et la pression augmente sur certaines d’entre elles. «Les nombreuses manifestations qui se sont d’ores et déjà déroulées, ainsi que les mesures en vigueur en lien avec le coronavirus, représentent une forte charge de travail pour notre corps de police», confirme Joël Regli, porte-parole de la Police cantonale bernoise.

Les nombreuses manifestations, ainsi que...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an