Coronavirus: certaines grandes entreprises de Suisse exigent le certificat

Depuis ce lundi, les entreprises du pays peuvent demander à leurs employés de présenter un certificat Covid. Si un grand nombre d'entre elles n'ont pas franchi le pas, d'autres ont déjà décidé de l'imposer. Tour d'horizon non-exhaustif.
15 sept. 2021, 14:17
/ Màj. le 15 sept. 2021 à 14:20
Le site de Bâle du géant de l'agroalimentaire Syngenta impose le certificat Covid à ses employés.

Rester en télétravail ou retourner au bureau mais seulement avec le certificat Covid. Depuis ce lundi, les employés non vaccinés, non testés négatifs ou non guéris des sites de Syngenta et de Lonza à Bâle sont obligés de travailler depuis chez eux. Ces grandes entreprises proposent néanmoins des tests gratuits aux salariés qui voudraient obtenir le pass, rapporte le 20 minuten.

D’autres entreprises continuent de laisser tout le monde travailler sur place, mais offrent des allègements aux employés qui présentent le certificat. Hamilton, une société de fabrication de produits médicaux basée dans les Grisons, ne leur impose par exemple plus le masque dans ses locaux alors que les autres personnes doivent continuer à le porter, note le journal alémanique ce mercredi.

Migros n’imposera pas le pass

Néanmoins, selon une enquête du Sonntagsblick publiée dimanche dernier, d'autres grands employeurs du pays se disent peu intéressés par l’obligation du pass. Le groupe Migros a notamment déclaré qu’il ne voit aucune nécessité de l’exiger à ses près de 90’000 salariés et préfère miser sur ses concepts de protection. 

A lire aussi: Certificat Covid: les grands employeurs de Suisse peu intéressés

Les grandes banques Credit Suisse et UBS ne comptent pour l’heure pas non plus imposer le pass sanitaire à leurs employés mais l’ont tout de même rendu obligatoire lorsqu’ils se rendent dans les cafétérias ouvertes au public ou lors de grands événements internes.

Contactés par la RTS, les CFF, La Poste et Coop ont déclaré qu’ils hésitent encore à imposer le certificat et ne peuvent pas encore dire s’ils procéderont à des ajustements.

Les avis divergent

A noter qu’Economiesuisse et la Fédération des entreprises romandes soutiennent l’obligation du pass sanitaire dans les entreprises mais l’Union suisse des arts et métiers est contraire.

par Andy Maître