Réservé aux abonnés

Comment la Chine et la Nouvelle-Zélande ont dompté le coronavirus

Alors que la pandémie continue de battre son plein en Europe, on revient sur deux cas de maîtrise de la propagation du virus que tout oppose: la Chine et la Nouvelle-Zélande.
01 févr. 2021, 00:01
/ Màj. le 01 févr. 2021 à 07:25
La Nouvelle Zélande a été mise sous cloche en mars, avec interdiction de sortir de chez soi sauf pour chercher de la nourriture. Une tactique payante.

En ce samedi de janvier à l’aube, la police a commencé à déployer un cordon sanitaire autour du quartier de Yau Tsim Mong, au cœur de Hong Kong. Cette zone, l’une des plus densément peuplées de la planète, abrite 10 000 personnes sur une surface de 47 000 m2. Durant les prochaines 48 heures, une équipe de 3000 soignants a fait du porte-à-porte pour tester tout le monde. En attendant les résultats de cet exercice sanitaire, les résidents avaient l’interdiction de sortir de chez eux.

La cit&ea...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois