Réservé aux abonnés

Qui sont ces jeunes Neuchâtelois qui prônent la grève pour le climat?

Etudiants ou collégiens neuchâtelois, ils courberont vendredi les cours pour manifester en faveur du climat. Certains nous expliquent ce qui les pousse à se mobiliser.
16 janv. 2019, 19:15 / Màj. le 16 janv. 2019 à 08:45
Des étudiants chaux-de-fonniers engagés dans la grève pour le climat: de gauche à droite, Ana Ziegler, Paula Rouiller, Marion Baslé, Malika Naula et Robin Augsburger.

Ils insistent: leur mouvement n’a pas de meneurs. C’est pourtant au lycée Blaise-Cendrars de La Chaux-de-Fonds que l’on trouve les pionniers de l’appel à la grève étudiante dans le canton de Neuchâtel.

Le mouvement de grève étudiant est parti du combat mené par une adolescente suédoise, Greta Thunberg. En Suisse, l’idée a d’abord fait des émules à Zurich, avant de s’étendre à tout le pays. Ce vendredi à 13h, une manifestat...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an