Réservé aux abonnés

Elle construit l’avenir du solaire depuis Neuchâtel grâce au projet européen Be-Smart

Laure-Emmanuelle Perret Aebi pilote un projet européen pour booster l’usage de l’énergie solaire dans l’architecture. Neuchâtel doit accueillir l’un des trois bâtiments prévus en Europe pour servir d’exemple de cette nouvelle manière de penser la construction.
08 sept. 2019, 11:00 / Màj. le 08 sept. 2019 à 11:00
Laure-Emmanuelle Perret-Aebi, docteure en chimie, specialiste de l'intégration du solaire dans la construction. Mars 2019

Fin octobre, les rues de Zurich accueilleront une manifestation destinée à éveiller l’intérêt des architectes pour l’utilisation du photovoltaïque dans l’architecture. Une entrée dans le vif du sujet pour le projet européen Be-Smart, lancé fin 2018 et piloté de Neuchâtel par Laure-Emmanuelle Perret Aebi.

Experte de l’intégration des technologies photovoltaïques dans la construction, elle a réuni des acteurs académiques, industriels et culturels de huit pays dont la Suis...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois