Réservé aux abonnés

Breitling continue à innover

Innovation maison et partenariat avec Tudor.
29 mars 2017, 00:55 / Màj. le 29 mars 2017 à 11:57
Navitimer Rattrapante

A Bâle, chez Breitling, les nouvelles vont par trois. «Nous nous devions de la faire et nous l’avons faite, une rattrapante», explique Jean-Paul Girardin, vice-président de la marque. Plus précisément, la Navytimer rattrapante. «ça nous a pris un peu de temps. Elle était en tête de liste de ce que nous voulions ajouter, quelque chose qui soit le plus fin possible. Tout le mécanisme prend place entre la platine et la planche de calendrier.» La rattrapante permet au chronographe de lire et mesurer des temps inter...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois