15.01.2013, 14:48  

EPFL, CHUV et UNIL s'unissent pour créer un centre suisse contre le cancer

chargement
Depuis la gauche, Pierre-Francois Leyvraz, directeur général du CHUV, Patrick Aebischer, président de l'EPFL, Yves J. Paternot, président de la Fondation ISREC, et Dominique Arlettaz, recteur de l'UNIL, signent la convention pour la présentation du futur centre du cancer.

 15.01.2013, 14:48   EPFL, CHUV et UNIL s'unissent pour créer un centre suisse contre le cancer

lausanne - Un "Centre suisse du cancer Lausanne" verra le jour à l'initiative de l'EPFL, du Chuv et de l'UNIL. Les trois établissements ont signé une déclaration d'intention en ce sens ce mardi.

L'EPFL, le CHUV et l'UNIL unissent leurs forces pour lutter contre le cancer. Ils ont signé mardi une déclaration d'intention visant la création du "Centre suisse du cancer Lausanne". En parallèle, la maquette du nouveau bâtiment AGORA a été présentée.

La mise en place cette année du Centre suisse du cancer Lausanne représente une occasion unique. Elle permettra de construire un centre de renommée internationale qui jouira d'un rayonnement et d'une attractivité exceptionnelle, peut-on lire dans la déclaration signée par les responsables des trois institutions et de la Fondation ISREC.
 
Le centre sera dirigé par George Coukos qui est notamment chef du Département d'oncologie du CHUV. Il aura comme vice-directeur Douglas Hanahan, directeur de l'Institut suisse de recherche expérimentale sur le cancer (ISREC). De son côté, la Fondation ISREC s'engage à poursuivre ses recherches de dons afin de construire le bâtiment AGORA sur le site du Bugnon à Lausanne.
 
Au cours de la conférence de presse, la silhouette d'AGORA - Centre du cancer a été dévoilée. Le futur bâtiment sera le noyau du nouveau Centre suisse du cancer. Quelque 400 chercheurs et cliniciens pourront être rassemblés dès 2016.
 
Gagner en efficacité
 
"Réunir les médecins, chercheurs et bioingénieurs sous un même toit va stimuler les efforts de collaboration qui conduiront à des percées majeures dans les stratégies thérapeutiques", estime Georges Coukos, cité dans le communiqué.
 
Agora - Centre du cancer est un projet dont le montant s'élève à 70 millions de francs. La Fondation ISREC a rendu possible le démarrage de l'initiative grâce à une première tranche de 15 millions de francs. Aujourd'hui, le financement est assuré à 50%. Le bureau Behnisch de Stuttgart a remporté la procédure pour la réalisation du nouveau bâtiment.

Top