19.06.2012, 00:01  

Week-end de rêve pour les duos suisses

chargement
Nadine Zumkehr et Simone Kuhn ont fêté à Rome leur premier succès dans un tournoi du Grand Chelem.
KEYSTONE

BEACHVOLLEY - Victoire en Grand Chelem et qualifications pour les JO.

Le beachvolley suisse a connu un week-end de rêve à Rome. Les deux paires masculines ont obtenu leur billet pour les Jeux olympiques de Londres, alors que Simone Kuhn et Nadine Zumkehr ont fêté leur premier succès dans un tournoi du Grand Chelem.

Philippe Saxer, chef du beachvolley au sein de Swiss Volleyball, a vibré comme rarement devant son ordinateur en suivant les matches de ses protégés sur internet. "C'est un gros soulagement. Les performances de pointe sont vraiment arrivées in extremis." Il se réjouissait aussi que ses athlètes aient démontré pouvoir arriver au succès "malgré une grosse pression".

Jamais une délégation helvétique n'était rentrée d'un tournoi majeur avec les rangs 1 (Kuhn-Zumkehr), 3 (Heyer-Chevallier) et 5 (Heuscher-Bellaguarda), assortis de tickets quasi garantis pour les JO. "Si quelqu'un m'avait proposé un tel deal il y a un mois, j'aurais immédiatement signé" , glisse Philippe Saxer, en ajoutant: "Mes attentes ont été largement dépassées."

Swiss Olympic doit encore confirmer

Swiss Olympic doit encore confirmer les sélections proposées par Swiss Volleyball. Cette dernière instance espère que ce sera le cas déjà avant la date limite du 8 juillet.

Le duo composé de Sascha Heyer et Sébastien Chevallier revient de loin: avec le podium décroché dans la capitale italienne, il a obtenu directement sa qualification pour Londres en intégrant les 16 meilleures paires de la planète. Il évitera ainsi le détour par la Coupe Continentale, prévu le week-end prochain.

"C'est de la folie. On joue durant 18 mois, et on arrive au but au dernier moment. Sur le moment, j'ai presque eu le sentiment d'avoir gagné une médaille" , a déclaré Sascha Heyer. "Mais avec un jour de recul, il faut relativiser. Nous avons juste gagné le droit de figurer parmi les 16 meilleurs de la liste mondiale. Ce n'est ni un titre mondial ni un titre européen."

Le vétéran, qui fêtera ses 40 ans le 21 juillet, a parlé d'un véritable "miracle de Rome" pour qualifier la prestation de son coéquipier genevois. "Il a joué les points décisifs de manière incroyable dans le match pour la troisième place. Cela m'a presque fait peur! En tout cas, je ne me souviens pas de l'avoir vu commettre la moindre grosse erreur." SI


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top