13.10.2017, 00:01  

Un vent de fraîcheur souffle sur la salle des Mûriers

Abonnés
chargement
L’équipe colombinoise est composée en grande partie par les jeunes qui avaient décroché la médaille d’argent en M17 il y a deux ans.

 13.10.2017, 00:01   Un vent de fraîcheur souffle sur la salle des Mûriers

Par antoine membrez

VOLLEYBALL Le refus de la promotion en LNA a provoqué le départ de nombreux cadres cet été.

C’est un véritable vent de fraîcheur qui souffle sur Colombier Volley. Après deux saisons ponctuées de multiples succès, il présentera un effectif en très grande partie renouvelé ce week-end lors de la reprise du championnat de ligue nationale B.

Les dirigeants en avaient parfaitement conscience, le refus de promotion en LNA, entériné ce printemps, n’irait pas sans conséquence....

C’est un véritable vent de fraîcheur qui souffle sur Colombier Volley. Après deux saisons ponctuées de multiples succès, il présentera un effectif en très grande partie renouvelé ce week-end lors de la reprise du championnat de ligue nationale B.

Les dirigeants en avaient parfaitement conscience, le refus de promotion en LNA, entériné ce printemps, n’irait pas sans conséquence. Au-delà de la simple décision d’évoluer à un échelon supérieur ou non, c’est une question bien plus profonde que le président Patrick Bordoni et son comité ont tranchée.

Sagement, ils ont opté pour un avenir solide plutôt que pour les lauriers d’un présent qu’ils savaient volatile. En choisissant de rester en LNB, Colombier a surtout décidé de donner une formidable opportunité de progression à ses juniors au lieu d’offrir le prestige de l’élite à des joueurs déjà expérimentés.

Ce changement de cap majeur se traduit évidemment sur l’effectif aujourd’hui. Nombre de figures emblématiques qui ont marqué ces dernières années ont profité de ce virage pour prendre congé du vénérable collège des Mûriers. «Thomas Gutknecht, Thomas Zannin, Joël Bruschweiler, le passeur Christophe Egger et notre étranger Gustavo Folle Weber» liste Patrick Bordoni. Avant d’enchaîner: «Une bonne part de ces places laissées vacantes seront désormais allouées à nos juniors.»

Vacances en famille

L’équipe qui sera alignée samedi aux Mûriers face à Bâle (19h) affichera donc un visage très juvénile. «La moyenne d’âge se situe à peine au-dessus de 20 ans», expose Patrick Bordoni. Les jeunes pousses qui garniront le contingent appartiennent effectivement en grande partie à l’équipe qui avait remporté la médaille d’argent lors du championnat suisse M17 il y a une année.

Ce très net rajeunissement ne va pas sans conséquences, parfois amusantes. «La préparation a été un peu spéciale. Beaucoup de juniors ont manqué la reprise car ils étaient en vacances avec leurs parents. A cet âge-là, on ne décide encore de rien», sourit l’entraîneur Alexandre Pruñonosa. «Cela ne nous a pas empêchés de travailler très dur et depuis très tôt avec les joueurs présents.»

Cette cure de jouvence implique également de grandes responsabilités sur des épaules parfois encore frêles. Si tout porte à croire que Jérémie Müller, international junior, semble désormais avoir la carrure pour assumer pleinement un rôle de titulaire, les données sont moins évidentes pour les autres néophytes.

«C’est exactement pour cela que nous avons engagé un étranger. Nous avions besoin de quelqu’un sur qui pouvoir mettre la balle dans les moments difficiles, un bon réceptionneur-attaquant», explique Pruñonosa. En d’autres termes, un pilier. «Il aura pour mission de compenser le départ de Joël Bruschweiler.»

Pour cela, les dirigeants ont paradoxalement misé sur un joueur a priori assez jeune. A 22 ans, l’Américain Josh Schmidt viendra en effet apporter ses compétences. Ce choix n’était toutefois pas le premier du club colombinois.

«Nous pensions à un autre joueur durant l’été. Il se trouvait d’ailleurs sur le point de signer, mais un problème de santé de dernière minute l’en a malheureusement empêché», confesse le nouveau mentor des Mûriers.

Ce rebondissement explique ainsi l’arrivée tardive de l’ailier californien. Ce dernier n’a posé son premier pied sur sol neuchâtelois qu’en fin de semaine.

Une chose reste néanmoins certaine, Josh Schmidt ne devrait pas se sentir trop jeune parmi ses coéquipiers.

Contingent

Centre: Damien Fuligno (1986), Jérôme Kunz (1997), Frédéric Jeanneret (1989).

Aile-diagonale: Manuel Boss (1988), Stéphane Ritter (1985), Josh Schmidt (USA, 1995), Jérémie Müller, Joël Heinzelmann (2000), Gaëtan Merminod (1998).

Passe: Fabian Kopp (1992), Samuel Müller (1998).

Libero: David Brunner (1996), Alexis Graufel (2001).

Entraîneur: Alexandre Pruñonosa.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top