13.02.2017, 00:01  

Les Colombinois sortent la tête haute

Abonnés
chargement
Joël Bruschweiler (au bloc) et ses amis des Mûriers n’ont rien pu faire face à l’épouvantail thurgovien.

 13.02.2017, 00:01   Les Colombinois sortent la tête haute

Par chris geiger

VOLLEYBALL - Dominé par l’ogre Amriswil (3-0) en demi-finale, Colombier quitte la Coupe de Suisse avec les honneurs.

Le miracle n’a pas eu lieu pour Colombier en demi-finale de la Coupe de Suisse. En s’inclinant face à Amriswil en trois petits sets (18-25 17-25 16-25) devant leur public, les hommes de Luiz Sousa ont livré le match qu’on était en droit d’attendre d’eux. Malgré leur courage et surtout une bonne entame de match (10-7), les Colombinois ont...

Le miracle n’a pas eu lieu pour Colombier en demi-finale de la Coupe de Suisse. En s’inclinant face à Amriswil en trois petits sets (18-25 17-25 16-25) devant leur public, les hommes de Luiz Sousa ont livré le match qu’on était en droit d’attendre d’eux. Malgré leur courage et surtout une bonne entame de match (10-7), les Colombinois ont ensuite subi le réveil de la meilleure formation du pays, qui s’est présentée avec tous ses titulaires habituels. L’entraîneur Ratko Pavlicevic a d’ailleurs laissé son six de base sur le terrain jusqu’au dernier point du match, preuve du respect et du sérieux qu’Amriswil a témoigné à son adversaire du jour.

Si la première manche a été longtemps serrée, les deux derniers sets ont vu les Thurgoviens faire la course en tête et réaliser des breaks décisifs dès les premiers points (0-2 dans le 2e set, 0-6 dans le 3e). Si les Colombinois ne peuvent pas nourrir réellement de regrets, force est de constater qu’ils n’ont pas réussi à saisir leur chance lorsque Amriswil leur «donnait» des points, en commettant dans la continuité des erreurs directes parfois évitables. Et contre de telles cylindrées, ça ne pardonne pas…

«Sous pression»

«Amriswil nous a mis sous pression, ce qui nous a fait faire quelques fautes. De plus, nos adversaires ont évolué à leur niveau habituel et ne nous ont pas vraiment laissé d’opportunité», notait l’entraîneur Luiz Sousa à l’issue des 64 minutes de match. «Il nous a manqué de la rigueur à la réception, ce qui a rendu encore plus compliqué notre jeu. Nous avions également un déficit de puissance, notamment aux services et aux smashs, ainsi qu’un manque de vitesse de réaction.» Face à une équipe professionnelle et toujours européenne au printemps, ces différences peuvent facilement se comprendre.

Et plutôt que de ruminer le revers concédé, le coach des locaux se voulait philosophe. «C’était une très bonne expérience pour le club et pour les joueurs, qui ont acquis beaucoup d’expérience en se frottant à une telle équipe.» Si l’aventure a donc pris fin hier, les joueurs colombinois ont visiblement pris du plaisir dans leur salle des Mûriers archi-comble, en témoignent les sourires sur leurs visages, même lorsque l’issue de la rencontre ne faisait plus aucun doute.

«Un super-parcours»

«Nous avons réalisé un super-parcours dans cette Coupe de Suisse, nous sommes contents malgré cette défaite», poursuivait le Brésilien. «Avec notre participation aux play-off de LNB et cette demi-finale, notre saison est d’ores et déjà réussie. Nous n’avions perdu que quatre rencontres jusqu’à maintenant, difficile donc de faire mieux.»

Un des quatre résultats négatifs (en championnat) est d’ailleurs survenu samedi à Laufenburg-Kaisten (3-1). «Nous y avons sans doute livré notre pire prestation, rien ne marchait. Nous avions déjà en tête ce match contre Amriswil. Mais dorénavant, nous allons pouvoir nous concentrer sur le championnat, notre objectif est de terminer sur le podium.» En gardant le même état d’esprit que face aux champions de Suisse en titre, Colombier devrait être en mesure d’atteindre son but.

Hier: COLOMBIER - AMRISWIL 0-3 (18-25 17-25 16-25)

«La plus belle des affiches»

Accueillir la meilleure formation du pays pour une demi-finale de Coupe de Suisse: le président de Colombier, Patrick Bordoni, ne pouvait pas rêver mieux. «Il s’agit de la plus belle des affiches, dans notre salle comble.» La petite salle des Mûriers (photo David Marchon) était d’ailleurs déjà pleine plus de 45 minutes avant le coup d’envoi. «Nous avons rajouté des tribunes pour accueillir 500 spectateurs. Nous avons également installé une caméra (réd: qui a diffusé le match en direct sur un écran géant, à l’extérieur de la salle), ainsi que des cantines.» Ce dispositif exceptionnel marque la deuxième demi-finale de l’histoire du club, après celle perdue en 1983. «Ce parcours en Coupe de Suisse est une vitrine pour notre club et un certain intérêt porté à notre sport se fait déjà ressentir chez les jeunes», conclut un président évidemment fier de son équipe, malgré la défaite.

Samedi: Laufenburg - Colombier: 3-1 (25-18 22-25 25-23 25-19)

Mûriers: 500 spectateurs.

Arbitres: Stanisic et Huguet.

Colombier: Zannin, Folle Weber, Bruschweiler, Boss, Rossignol, Egger; Patrouilleau (libero); Naimi, Gutknecht, Jeanneret, Eichelberger, Rémy.

Amriswil: Prevel, Steigmeier, Van Berkel, Ljubicic, Howatson, Fellay; Daniel (libero); Brändli.

Notes: Colombier joue sans Ritter ni Müller (avec la deuxième équipe). Amriswil sans Kriech (raisons professionnelles). Durée du match: 1h04’ (20’24’20’).

Sporthalle Blauen, Laufenburg: 50 spectateurs.

Arbitres: Siegrist et Bärtsch.

Laufenburg: Grgic, Brander, Bürge, Moor, Jost, Schmid, J. Dillier (libero); Hekele, Ebner, L. Dillier.

Colombier: Egger, Zannin, Rossignol, Bruschweiler, Boss, Rémy, Patrouilleau (libero); Gutknecht, Folle Weber, Jeanneret, Naimi, Eichelberger.

Notes: Durée du match: 1h39’ (21’23’27’22’).


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top