03.05.2012, 16:55  

Constantin ne cherche pas à minimiser l'affaire Geoffroy Serey Die

chargement
Nouveau revers judiciaire pour le FC Sion et son président Christian Constantin.
Par Jean-François FOURNIER

affaire Serey Die - Le président Christian Constantin réagit à l'affaire Serey Die. Ce dernier a giflé un ramasseur de balle mercredi soir à la Pontaise.

Au bout du fil, le président Christian Constantin ne cherche pas à minimiser l’affaire Geoffroy Serey Die : « Les pratiques et l’éthique du FC Sion n’ont rien à avoir là-dedans. C’est une immense connerie. Mais c’est celle d’un joueur, d’un individu, et pas d’une équipe. Il sera sans doute sanctionné durement. Je comprends parfaitement que l’image d’un footballeur professionnel giflant un gamin au bord d’un terrain puisse choquer. Même dans le contexte particulier de ce match, et même s’il a présenté ses excuses, c’est évidemment très regrettable ! »

Le club valaisan vient par ailleurs d’annoncer des sanctions internes à l’encontre de Serey Die, précisant par l’intermédiaire de son porte-parole Nicolas Pillet qu’il attendait un comportement exemplaire de ses joueurs.


Top