11.06.2012, 00:01  

Les nageurs de Morges survolent l'épreuve

chargement
L'équipe masculine du Locle a pris la septième place. 
CHRISTIAN GALLEY

NATATION - Météo plus clémente qu'annoncé pour les 24 Heures nautiques ce week-end au Locle.

CLASSEMENT

1. Morges Natation hommes, 96,2 km. 2. Saint-Gall mixte, 87,8 km. 3. Bulle Natation dames, 84,8 km. 4. Delémont Masters mixte, 83,9 km. 5. Morges Natation dames, 82,4 km. Puis: 7. Le Locle Natation hommes (Matteo Danzinelli, Stanislas Hug, Joshua Lancaster, David Simon-Vermot, Tony Simon-Vermot), 74,9 km. 11. Le Locle natation dames (Fiona Droz, Léa Fahrni, Marine Oppliger, Océane Reymond, Kelli Risch), 67,7 km.

Les prévisions météorologiques étaient catastrophiques, mais la réalité a été toute autre. Et c'est tant mieux pour la 39e édition des 24 Heures nautiques qui s'est déroulée ce week-end à la piscine du Communal, au Locle. La pluie n'a pas joué les trouble-fête. Le froid a toutefois été de la partie, avec une température minimum de six degrés durant la nuit, alors que l'eau s'est maintenue au-dessus de 24 degrés.

Cette année, la barre des 100 km n'a pas été atteinte par les onze équipes dans la compétition. Ce constat n'enlève rien à la magnifique performance du team masculin de Morges Natation. Avec une distance parcourue de 96,2 km, il décroche le troisième meilleur score de cette dernière décennie, le record absolu et quasiment inégalable de l'épreuve étant détenu par Genève Natation 1885 avec... 118,6 km. "Notre but premier était déjà d'arriver au bout. Nous y sommes parvenus, avec la victoire en plus. On ne pouvait pas espérer mieux" , commente un des nageurs du club vaudois.

Les moments les plus pénibles à surmonter restent ceux vécus durant la nuit: "Nous avions décidé de nous relayer toutes les 40 minutes et c'est clair que le temps paraît bien long."

Un contraste saisissant avec les filles de l'équipe de Bulle, qui, sur le coup de 3h du matin, avaient une pêche d'enfer. Et aussi ce clin d'oeil sympathique de Thierry Roux, entraîneur du Morges Natation: "Ces 24Heures, c'est surtout une grande aventure humaine mêlant amitié, sport et bonheur. L'occasion unique de souder les nageurs et d'instaurer un véritable esprit d'équipe, indispensable dans toute compétition."

Sur le front du début à la fin comme quelques autres membres du Locle Natation, le speaker et président du club organisateur, Jacques Grezet, n'a pas caché sa satisfaction: "A chaque édition, nous vivons des moments vraiment magiques avec l'ensemble des concurrents. C'est une épreuve qu'il faut absolument découvrir. L'an prochain, nous allons mettre le paquet pour la 40e, avec 18 équipes participantes comme principal objectif." PAF


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top