17.02.2017, 00:01  

Une seconde vie pour les instruments hors d’usage

Abonnés
chargement
Mary Bitzi et quelques-unes de ses créations dans son salon,  qui sert d’espace d’exposition à Backstage Musicwear.

SAINT-BLAISE - Mary Bitzi récupère cordes usées ou guitares cassées pour en faire de nouveaux objets.

Depuis six ans, Mary Bitzi donne une seconde vie aux instruments ou accessoires de musique en fin de course. D’une affiche de concert, elle fait des sacs. De vieilles partitions, des piques pour l’apéro ou des confettis. Dans le salon de sa maison de Saint-Blaise, qui lui sert aussi d’espace d’exposition, on admire la beauté un peu brute d’un...

Depuis six ans, Mary Bitzi donne une seconde vie aux instruments ou accessoires de musique en fin de course. D’une affiche de concert, elle fait des sacs. De vieilles partitions, des piques pour l’apéro ou des confettis. Dans le salon de sa maison de Saint-Blaise, qui lui sert aussi d’espace d’exposition, on admire la beauté un peu brute d’un bugle pris dans un cube de béton. Ou une caisse claire devenue horloge.

Photographe de formation, bricoleuse née, Mary Bitzi aime beaucoup la musique, qui lui sert de fil conducteur dans sa démarche. Mais ce sont ses trois enfants, tous musiciens, qui lui ont inspiré, involontairement, sa démarche actuelle: «Je me disais que c’était dommage de perdre ces cordes de guitare et ces peaux de batterie usées». Elle se met à les récupérer. Des cordes, elle fait des bracelets ou des colliers. Les peaux se transforment en photophores divers. Backstage Musicwear est né.

Concert intimiste

La Saint-Blaisoise se prend rapidement au jeu. Elle parlemente avec les patrons de magasins de musique de la région pour récupérer de plus gros trophées. «Le fait de pouvoir sauver des instruments d’une mort épouvantable m’a touché», sourit-elle. Tuba, guitares, accordéon ou pianos viennent peu à peu enrichir son matériau de base.

En plus des objets qu’elle crée dans son cabanon de jardin aménagé en atelier, Mary Bitzi organise des ateliers sur divers thèmes ou des «showcase», petits concerts intimistes, pour des artistes émergents. Ce soir, c’est le jeune Neuchâtelois Morgoran, Morgan Léchot à la ville, qui présentera ses chansons acoustiques et mélancoliques en solitaire.

Mais au fait, pourquoi diable avoir entièrement plâtré cette guitare? «Elle était vraiment cassée, elle en avait bien besoin...» nhe

INFO +

Showcase de Morgoran: Ce soir à 19h chez Backstage Musicwear, rue des Lavannes 10b, à Saint-Blaise. Inscriptions au 079 537 33 46 ou sur www.backstagemusicwear.com.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top