17.02.2017, 00:01  

Une page se tourne à l’action sociale

chargement
Une page  se tourne  à l’action sociale
Par réd - comm

Passage de flambeau au Service de l’action sociale de la Ville de Neuchâtel. Frédéric Richter (photo SP-Stefano Iori), 46 ans, neuchâtelois doté d’une riche expérience dans le domaine social et dans la gestion de projets en Suisse romande, succède à Philippe Haeberli, qui prend sa retraite après 30 ans de service, dont 20 ans à ce poste.

Frédéric Richter a beau être «100% neuchâtelois» comme il le dit avec un sourire, ses multiples formations et expériences professionnelles l’ont mené vers d’autres horizons, essentiellement à Genève et Lausanne.

Neuchâtelois de retour

Par la suite, Frédéric Richter a étoffé son bagage avec notamment un certificat (CAS) en communication institutionnelle et relations publiques, ainsi qu’un récent diplôme (DAS) en management des institutions sociales. Depuis 2008, il a œuvré comme vice-secrétaire général du Groupement romand d’études des addictions, à Lausanne. Revenu vivre à Neuchâtel avec sa famille il y a cinq ans, Frédéric Richter dirigera une équipe d’une cinquantaine de personnes dans les secteurs de l’aide sociale, de l’agence AVS/AI et du guichet social régional.

Pour sa part, Philippe Haeberli prendra sa retraite fin avril après 30 ans à la Ville de Neuchâtel, dont deux décennies à la tête du Service de l’action sociale. Parmi les nombreux projets réalisés sous sa direction, on peut relever la mise en place du guichet social régional de Neuchâtel et le regroupement, depuis 2006, de toutes les prestations sociales dans les locaux de la rue Saint-Maurice 4. réd - comm


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top