15.11.2017, 00:01  

Le Parti socialiste mécontent d’avoir été snobé par le PLR

Abonnés
chargement
Les Subiéreux devront-ils voter le 28janvier? Mystère actuellement.

 15.11.2017, 00:01   Le Parti socialiste mécontent d’avoir été snobé par le PLR

PESEUX - La prochaine élection complémentaire à l’exécutif cristallise la tension entre la gauche et la droite.

Le Parti socialiste de Peseux tombe des nues! S’il savait que le conseiller communal PLR Pascal Bartl est démissionnaire – il l’avait annoncé lors de la dernière séance du Conseil général – il n’était pas au courant des tractations menées entre le PLR et les Vert’libéraux (PVL). Présidente de section des socialistes, Renate Neuenschwander a appris, hier, par la...

Le Parti socialiste de Peseux tombe des nues! S’il savait que le conseiller communal PLR Pascal Bartl est démissionnaire – il l’avait annoncé lors de la dernière séance du Conseil général – il n’était pas au courant des tractations menées entre le PLR et les Vert’libéraux (PVL). Présidente de section des socialistes, Renate Neuenschwander a appris, hier, par la presse, la candidature du PVL Philippe Niedermann pour succéder à Pascal Bartl (notre édition de lundi).

«Je suis étonnée que l’information paraisse dans les médias», commence par expliquer Renate Neuenschwander. Elle est tout autant contrariée «de ne pas avoir été contactée» par le PLR. «C’est comme si nous n’existions pas.» Et de faire remarquer que le groupe Ensemble à gauche (liste regroupant les socialistes, les verts et d’autres petites formations de gauche) est fort de quinze représentants au Conseil général, contre huit au PVL.

Candidature socialiste?

Le Parti socialiste, respectivement le groupe Ensemble à gauche, lancera-t-il son propre candidat à la succession de Pascal Bartl, qui rendra son tablier le 31 décembre? Renate Neuenschwander botte en touche: «Nous allons commencer par auditionner le candidat des Vert’libéraux. Car nous savions que le PVL allait proposer un nom.» Pour le reste... «il faudra attendre le 4décembre à midi», ultime délai pour proposer des candidats à l’élection complémentaire.

Jusque-là, la présidente de section entend maintenir le suspense. «Nous avons au sein du groupe des personnalités qualifiées pour entrer au Conseil communal. Nous en avons parlé en interne», assure la socialiste subiéreuse. Sans toutefois donner de pistes sur une éventuelle candidature de gauche.

Aux urnes?

Si Philipp Niedermann devait être le seul candidat, l’élection complémentaire serait tacite. Si un membre d’Ensemble à gauche, ou tout autre citoyen subiéreux, venait à viser le siège vacant, il faudrait passer par les urnes. «Si plusieurs candidats convoitent ce siège, l’élection complémentaire se tiendrait le 28janvier 2018», indique l’administrateur communal Thierry Daenzer. ste


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top