20.04.2016, 13:58  

Des milliers de tonnes de rejets économisées grâce au programme européen Concerto

chargement
Le chauffage à distance à Val-de-Ruz permet de réaliser des économies d'énergie.

 20.04.2016, 12:44   Des milliers de tonnes de rejets économisées grâce au programme européen Concerto

Energies renouvelables La Ville de Neuchâtel ainsi que celle de Val-de-Ruz ont bénéficié, entre 2006 et 2013, de la contribution Concerto - un programme européen voulant démontrer la faisabilité de mesures d'efficacité énergétique - à hauteur de presque sept millions de francs. Ce matin, des représentants des deux villes, mais aussi du canton, du CSEM, de Viteos et du bureau Planair ont évoqué les retombées neuchâteloises "très positives" des multiples projets réalisés.

Le Val-de-Ruz, qui vise à l'automomie énergétique territoriale, a hérité par la fusion des communes du concept "Solution" lancé à l'époque par la commune de Cernier. En étendant des projets à Fontainemelon ou Dombresson, la commune a pu réaliser de substantielles économies en termes d'énergie. Le conseiller communal François Cuche cite à titre d'exemple des réalisations comme le chauffage à distance. "Cette installation permet une économie estimée de 1,7 million de litres de mazout par an, soit 2500 tonnes de rejet de CO2 par an", note l'élu.

A Neuchâtel, c'est le quartier de la Maladière (débordant sur Monruz et gare-Mail) qui a bénéficié de ce regard sur la préservation de la planète. Au Travers du concept "Holistic", dans ce périmètre, la ville a pu réduire de 23% la consommation d'énergies fossiles, soit une économie de l'équivalent de 2,2 millions de litres de mazout par an durant les 5 ans qu'a duré le programme Concerto, explique Christian Trachsel. Pour le délégué à l'énergie de la Ville de Neuchâtel, il s'agit désormais d'élargir le concept à l'ensemble du territoire communal. "Dans le solaire, la ville a multiplié par dix sa production avec le projet Holistic, dont 80% dans le quartier, jusqu'en 2013. Mais on remarque encore les effets du programme puisqu'entre 2013 et 2015, le photovoltaïque a encore été multiplié par quatre", se réjouit le délégué.


Top