03.07.2012, 00:01  

Un ramassage de déchets à domicile à but d'insertion

chargement
Ici devant les appartements protégés de la rue du Châtelot, institution parmi d'autres concernées par ce nouveau service. 
CHRISTIAN GALLEY
Par CLAIRE-LISE DROZ

LA CHAUX-DE-FONDS - Projet innovant et solidaire de Job Service et de la Ville.

Depuis l'introduction de la taxe au sac, et l'abandon à moyen terme du ramassage porte-à-porte, la Ville de La Chaux-de-Fonds avait bien prévu que des personnes âgées ou à mobilité réduite pourraient avoir de la peine à transporter les déchets recyclables à la déchetterie du Crêt-du-Locle ou aux "écopoints". Donc, elle va tester pendant six mois, à partir du 16 juillet, un ramassage de ces déchets à domicile, projet surtout destiné aux personnes qui ont de la peine à marcher ou qui ne peuvent se déplacer, mais aussi, concernant le ramassage de carton uniquement, aux commerçants et petites entreprises.

Du même coup, cette initiative vise à favoriser la réinsertion de personnes en difficulté professionnelle, en utilisant le mandat déjà en vigueur avec Job Service.

Job Service est chargé de trouver et d'accompagner deux personnes pour ces ramassages. Elles seront encadrées par un employé de la voirie dont le cahier des charges sera revu.

"C'est un magnifique projet, qui allie la solidarité et la collaboration", salue la conseillère communale Nathalie Schallenberger, en charge des affaires sociales.

"Il ne s'agit pas seulement d'aller ramasser des déchets, c'est vraiment formateur", précise Joseph Mucaria, voyer-chef. "Il y a des perspectives en termes de formation et d'intérêt, de développement de compétences, et aussi en termes de reconnaissance, de valorisation. Ce n'est pas que de l'occupation", ajoute Michel Roulin, directeur de Job Service. "Là, c'est inscrire les gens dans la réalité du monde du travail. On est dans l'économie réelle".

Le financement du projet est pris en charge par un fonds géré par le Conseil communal et destiné à des projets sociaux. Mais ce service n'est pas gratuit: "Il doit être autoporteur", souligne le conseiller communal Jean-Charles Legrix. Par exemple, une personne seule paiera un abonnement mensuel de 40 fr. par mois (60 fr. pour un couple) pour un ramassage hebdomadaire. Ce service peut aussi se faire sur appel: des tarifs différenciés s'appliqueront alors, calculés à l'unité.

Après ces six mois de test, un bilan sera dressé et ce service sera officialisé s'il répond à la demande de la population. La Ville envisagerait alors de proposer aux employés engagés une formation sur les concepts de base de tri des déchets.

Autre nouveauté: dès septembre, la Ville passera à un rythme mensuel de ramassage de carton et de papier, vu les difficultés de stockage éprouvées par certains citoyens et les prévisions à la hausse quant au tonnage de ces déchets .

De plus, la déchetterie intercommunale sera ouverte désormais jusqu'à 19h le mercredi, et de nouvelles bennes seront installées pour un accès facilité depuis les quais .

Un numéro gratuit:

Toutes les personnes intéressées par ce service peuvent se renseigner ou s'inscrire au numéro de téléphone gratuit 0800 967 600.


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top