16.02.2017, 00:01  

Le NEC rêve d’un monde meilleur

Abonnés
chargement
Le NEC rêve d’un monde meilleur

 16.02.2017, 00:01   Le NEC rêve d’un monde meilleur

Luigi Nono a marqué d’une empreinte indélébile l’avant-garde européenne de la deuxième moitié du 20e siècle. C’est autour de ce compositeur italien que le Nouvel Ensemble contemporain (NEC) a conçu son «Utopie nostalgique», un programme présenté dimanche au Centre Dürrenmatt Neuchâtel (CDN).

Le concert, plus précisément, s’articule autour de l’œuvre phare de Luigi Nono, «La lontananza nostalgica utopica futura», pour...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top