17.02.2017, 00:01  

Alfaset décroche la commande du siècle avec les CFF

Abonnés
chargement
1/4  

 17.02.2017, 00:01   Alfaset décroche la commande du siècle avec les CFF

LA CHAUX-DE-FONDS - La fondation doit fabriquer quelque 1400 caissettes à journaux.

«C’est la commande du siècle!» Robert Perrin, directeur du département technique et production chez Alfaset, se félicite du mandat confié à la fondation par les CFF, soit la fabrication de quelque 1400 caissettes à journaux qui seront installées à terme dans plus de 470 gares de tout le pays.

Le souhait de la direction des CFF était de confier leur...

«C’est la commande du siècle!» Robert Perrin, directeur du département technique et production chez Alfaset, se félicite du mandat confié à la fondation par les CFF, soit la fabrication de quelque 1400 caissettes à journaux qui seront installées à terme dans plus de 470 gares de tout le pays.

Le souhait de la direction des CFF était de confier leur réalisation à une entreprise active dans la réinsertion professionnelle, axe sur lequel la fondation chaux-de-fonnière œuvre depuis sa création, en 1962.

Les caissettes, que l’on peut déjà voir dans les gares de Zurich, Lausanne et Neuchâtel, sont destinés à accueillir les journaux «20 Minutes» et «Blick am Abend» ainsi que le magazine des transports publics «Via».

Jusqu’alors, chaque média s’occupait de la production de ses propres caissettes, et décidait de leur emplacement, pas toujours de manière très inspirée.Les CFF ont donc entrepris de les remplacer, en collaboration avec les éditions Tamedia et Ringier. «L’idée était de remédier aux problèmes de flux de voyageurs que les caissettes pouvaient induire. Du même coup, les CFF en ont profité pour les uniformiser.»

Huit mois de travail

Les nouveaux distributeurs sont tous identiques, hormis la couleur, qui varie selon le média. Tous possèdent un couvercle incliné, afin d’éviter qu’on y place des déchets, et un petit système de lift pour la pile de journaux.

«Un autre impératif était de produire des éléments hyperrésistants. Les gares sont parfois le théâtre de débordements, notamment lors de rencontres sportives, et ce mobilier peut faire l’objet de déprédations.»

Un designer zurichois a dessiné le modèle. Alfaset a fait le reste dans ses ateliers de serrurerie et de thermolaquage, à La Chaux-de-Fonds. «Nous avons la chance d’être très bien équipés. Pour les employés d’Alfaset, c’est un travail très valorisant, vu que le résultat sera visible dans toutes les gares!» A terme, l’installation des caissettes pourrait être étendue au réseau des bus.

Pour l’heure, une petite dizaine d’employés d’Alfaset sont attelés à la production. Commencée en septembre, celle-ci s’étalera sur huit mois. A noter que la grosse commande des CFF a permis à la fondation de proposer un contrat à durée déterminée à une personne au chômage. L’entreprise emploie environ 450 personnes en situation de handicap ou désocialisées, sur tout le canton, dont 200 à La Chaux-de-Fonds.

Des prothèses aux jeux

Des jeux en bois aux prothèses en passant par les documents imprimés (notre article du 21 novembre), l’entreprise a une production des plus variées. Mais elle n’enregistre pas tous les jours des commandes de cette importance. «Ce doit être la deuxième de ma carrière à Alfaset. La première, c’était les lumières du tunnel qui traverse la ville de Neuchâtel», se souvient Robert Perrin, directeur dans la fondation depuis 1989...


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top