04.08.2012, 00:01  

Consolation pour le vélo de Goumois

chargement
1/2  

TOUR DE FRANCE - Le village reçoit 2500 fr. pour ses efforts d'embellissement.

" C'est la faute à l'Espagnol Sánchez! " La boutade est de Martial Jacoulot, qui remettait hier matin, au nom du Syndicat d'initiative des Franches-Montagnes (SIFM), un prix spécial de 2500 francs à la Société d'embellissement de Goumois pour ses " gros efforts " en vue du passage du Tour de France le 8 juillet dernier.

La faute à Sánchez? Le téléspectateur moyen de la Grande Boucle n'y a vu que du feu, mais pas le téléspectateur des Franches-Montagnes! La chute de Samuel Sánchez dans la descente vers Goumois, côté français, a accaparé les caméras du Tour. Du coup, le vélo géant, oeuvre de Vincent Monnet et Claude-Alain Cachot, qui trône sur le Rocher-du-Singe, n'est passé à l'écran que durant quelques minuscules secondes.

Pour ceux qui l'auraient loupé, le vélo en bois aux mensurations imposantes (10 m sur 6 m et des roues de 4 m de diamètre) restera sur son écrin jusqu'à la fin de l'été, assure Claude-Alain Cachot. Et après? " On le démontera pour le remonter dans un endroit protégé. "

Goumois est donc récompensé pour son audace et pour la décoration du pont et de ses environs. Seul bémol, le village du bord du Doubs est le seul à avoir participé au concours mis sur pied par le SIFM. " Montfaucon, Les Genevez étaient intéressés. Le Bémont n'a pas donné suite ", regrette Martial Jacoulet. JBE


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top