07.08.2012, 00:01  

Les anarchistes affluent déjà

chargement
Les premiers anarchistes débarqués à Saint-Imier sont des bénévoles. Sur cette photo, cinq nationalités sont déjà représentées. 
BLAISE DROZ

SAINT-IMIER - La rencontre internationale débute demain.

Pour un protestant bon teint, il est bien de voir un jour le mur des réformateurs à Genève, les catholiques ont le choix entre mille lieux de pèlerinage et les musulmans ont La Mecque pour lieu saint où ils vont renforcer leur foi et leurs convictions. Les anarchistes d'ordinaire ne mangent pas de ce pain-là, mais à voir déambuler déjà les premiers venus pour la rencontre internationale de cette semaine, on peut se demander si Saint-Imier ne serait pas peu ou prou devenue leur propre lieu de pèlerinage. En tout, 3000 anarchistes sont attendus.

Depuis hier, ils sont déjà fort nombreux dans l'environnement d'Espace noir mais également dans les rues de la cité. Appareils photo en main, ils ne manquent pas d'immortaliser les facettes de cette bourgade où Bakounine et ses amis ont fondé l'Internationale anti-autoritaire en 1872. La surprise est grande pour les Imériens de découvrir cet afflux de "touristes", passionnés par leur cité.

Ceux qui sont déjà là sont des bénévoles venus donner un solide coup de main pour le montage des différents sites d'activité et campings. Leur nombre ne cessera de croître durant les jours à venir. Ce mardi, pas moins de 15 voitures iront chercher des participants dans les aéroports! Un aussi fort afflux pourrait poser quelques problèmes ici où là. Aussi, les membres du collectif d'Espace noir feront tout leur possible pour éviter chahut nocturne, incivilités ou heurts avec la population. Des rondes seront effectuées en permanence par des volontaires.

Rappelons que malgré la réputation parfois sulfureuse qu'on leur prête, les anarchistes sont non violents, à l'écoute des autres et solidaires. Si certains groupuscules violents, genre Blacks Blocs, se réclament de l'anarchisme, les vrais anarchistes, eux, les renient. BDR


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top