27.11.2015, 18:10  

Une chaise de banque neuchâteloise pour Paris

chargement
Les activistes ont revendiqué avoir «emprunté» une chaise dans les locaux de la banque UBS de la place Pury.

 27.11.2015, 18:10   Une chaise de banque neuchâteloise pour Paris

COP 21 - Les activistes du groupe Attac Neuchâtel ont participé vendredi après-midi à Neuchâtel à une action symbolique initiée par Attac France en lien avec la tenue de la conférence sur le climat à Paris (COP 21).

Les «faucheurs de chaises» ont revendiqué dans un communiqué avoir «emprunté» une chaise dans les locaux de la banque UBS de la place Pury.  Le lien avec la COP 21? Un slogan proclamant que «l’argent pour sauver le climat est dans les paradis fiscaux.» Et, surtout, l’envoi de la chaise neuchâteloise à Paris «pour faire prendre conscience aux états que des sources de financement pour le fonds vert existent.»

Attac estime que si les Etats mettaient fin à l’évasion fiscale, on pourrait trouver les 100 milliards de dollars par an nécessaires pour alimenter le Fonds vert pour le climat que «les 196 pays membres des Nations-unies sont incapables de trouver.» Attac a décidé d’offrir symboliquement une chaise réquisitionnée à chacun de ces 196 pays. Or, pour les militants neuchâtelois, «l’évasion fiscale est organisée en grande partie par les banques, et l’UBS n’est pas en reste.»

L’action s’est déroulée «au grand jour, à visage découvert, dans l’esprit de l’action non-violente et de la désobéissance civile, en respectant les personnes tout en sachant notre détermination à faire changer cette situation d’injustice».

Avant de conclure par un rappel: la marche locale pour le climat se tient dimanche à Neuchâtel au départ l’Eglise Rouge dès 14h15. 

COMMUNIQUÉ

Top