05.06.2012, 00:01  

Une centrale photovoltaïque sur le toit de l'autoroute A5

chargement
Le conseiller d'Etat Claude Nicati est persuadé que l'avenir énergétique du canton passe aussi par les énergies renouvelables. 
DAVID MARCJHON
Par VIRGINIE GIROUD

ENERGIE VERTE - La tranchée couverte de l'A5 à Bevaix devrait accueillir l'une des cinq plus grandes centrales solaires de Suisse. Un projet à 3,5 millions.

"Nous devons augmenter l'indépendance énergétique du canton. Comment? En réduisant notre consommation, en développant des énergies renouvelables et en faisant passer la production neuchâteloise d'électricité de 20 à 40%. Voici l'objectif que le Conseil d'Etat s'est fixé dans son programme de législature 2010-2013. Il faut maintenant concrétiser ces intentions!"

C'est par ces mots que le conseiller d'Etat Claude Nicati, chef du département de la Gestion du territoire, a dévoilé hier un important projet énergétique pour le canton: la réalisation d'une centrale photovoltaïque sur la tranchée semi-couverte de l'autoroute A5, à Bevaix. L'installation figurera parmi les cinq plus grandes de ce type en Suisse. Elle couvrira une surface de 10 600 mètres carrés, soit la totalité de la tranchée semi-couverte de Bevaix, et produira 1,6 million de kilowattheures par an, l'équivalent de la consommation annuelle de 450 ménages.

"Solaire encore trop cher"

"En misant sur les énergies renouvelables, le Conseil d'Etat est cohérent avec la nouvelle Loi cantonale sur l'énergie, qui vise une société à 2000 watts en 2050. Pour y parvenir, nous devrons diviser par trois ce que nous consommons aujourd'hui. Le canton a soutenu la sortie du nucléaire. Il faut maintenant trouver des alternatives" , complète Claude Nicati. La centrale solaire sera réalisée par Greenwatt SA, une société fille du Groupe E, qui assurera son financement. "Le coût total avoisinera les 3,5millions de francs" , annonce le directeur de Greenwatt Jean-Michel Bonvin. "Mais soyons clair, cette centrale ne sera pas rentable! Le solaire est encore trop cher. Nous produirons des kilowattheures à 25 centimes, que nous revendrons 8 centimes, le prix du marché. C'est pourquoi nous avons besoin de partenaires. Personne ne réaliserait un tel projet sans subventions!"

Greenwatt et le canton de Neuchâtel ont donc mis en place un partenariat: l'Etat, propriétaire de la parcelle, participera au capital-actions de la société en y injectant 3 millions de francs. Une participation que devra approuver le Grand Conseil, en septembre. La centrale solaire pourrait alors entrer en fonction dès juin 2013.

"Je suis persuadé qu'à terme, les coûts de l'électricité vont exploser. Dans quinze à vingt ans, avec un coût de production de 20 centimes le kilowattheure, nous serons conformes aux prix du marché et nous n'aurons plus besoin de subventions" , analyse Jean-Michel Bonvin, qui précise que les panneaux viendront probablement "de Chine, d'Allemagne ou des Etats-Unis" , là où les prix sont les plus concurrentiels.

Réalisation sous conditions

La Confédération a donné son accord de principe à la création de la centrale solaire. Avec quelques conditions: notamment que l'installation ne provoque aucun dommage à l'autoroute et qu'une mesure de remplacement soit prévue pour la zone de compensation écologique.

En effet la tranchée de l'A5 est couverte par une prairie, plantée jadis comme compensation lors de la construction de l'autoroute. "Nous ne pouvons pas encore dire où se trouvera la zone de remplacement, mais elle se situera dans les environs" , déclare Thierry Pittet, du Service cantonal de l'énergie et de l'environnement.

A deux semaines de la votation cantonale sur la loi sur l'approvisionnement en électricité, Claude Nicati insiste sur l'importance de soutenir le texte: "Cette loi permettra justement de soutenir des projets de ce type, en faveur des énergies vertes."


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top