17.03.2012, 00:01  

Promotion historique en LNA

chargement
Promotion historique en LNA

Le Club d'échecs de Neuchâtel entame une saison qui restera marquée dans ses annales. Demain après-midi, les joueurs du chef-lieu débutent leur parcours en ligue nationale A (LNA) en accueillant les champions de Suisse en titre de Réti Zurich. Le public a la possibilité de suivre (en silence) l'évolution des huit rencontres au programme, dès 12h30 à l'Espace des solidarités de l'Hôtel des associations, 1, rue Louis-Favre, à Neuchâtel. Ce sera notamment l'occasion de suivre le Neuchâtelois Joe Gallagher, multiple champion de Suisse, qui évolue sous les couleurs... zurichoises.

Le club de Neuchâtel parmi l'élite, c'est une grosse surprise... "En quatre ans, nous sommes passés de la deuxième ligue à la LNA. C'est historique pour Neuchâtel et unique dans l'histoire suisse des échecs" , convient le président de ce club fondé en 1903.

Jean-Luc Abbet précise que ces promotions successives se sont matérialisées grâce aux joueurs des autres clubs du canton venus renforcer l'équipe de Neuchâtel. Et aussi grâce à la participation de son grand maître international (GMI) Joseph Pinter. Le Hongrois, ancien 18e joueur mondial, qui pointe autour de la 200e place actuellement, viendra de Budapest pour disputer les parties les plus importantes. Soit contre les équipes les plus faibles.

Inaccessible Kortchnoï

Car le président Abbet ne se fait pas d'illusions: "Dans un championnat qui accueille certains des meilleurs joueurs du continent, nous devrons lutter pour éviter la relégation." Pour se maintenir en LNA, Neuchâtel devrait tourner avec un budget d'environ 50 000 francs. Le club dispose d'une petite dizaine de milliers de francs! "Dans ce championnat de LNA, nous espérons marquer quelques points et, si possible, accrocher l'une ou l'autre équipe. Un nul ou une victoire serait un exploit" , indique Jean-Luc Abbet. Qui voit plutôt son club tenir le haut du pavé en LNB. Et le chef d'équipe Christian Challandes d'imager: "Nous n'avons par exemple pas l'ombre d'une chance de battre le double vice-champion du monde Viktor Kortchnoï, malgré ses plus de 80 ans..."

Ecole aux Terreaux

En parallèle, le Club d'échecs de Neuchâtel a mis en place, l'été dernier, une école pour permettre aux plus jeunes de découvrir ce noble jeu et de progresser. Deux conditions pour y accéder: "Savoir lire et écrire afin de noter les parties et prendre du plaisir" , indique simplement Philippe Berset, joueur et responsable de la formation. Tout en insistant sur l'apport précieux qu'apportent les échecs dans le domaine scolaire.

Une école d'échecs est aussi ouverte à La Chaux-de-Fonds, ville qui a déjà connu les délices de la LNA. "Une première fois dans les années 1930" , indique André Desages, président du Club d'échecs de La Chaux-de-Fonds. "Puis, nous avons de nouveau vécu une période faste dans les années 80 à 90." STE

Ecole d'échecs du Littoral neuchâtelois

Cours d'apprentissage les mercredis après-midi dès 17h, collège des Terreaux. Renseignements: 079 306 26 84 ou phberset@bluewin.ch


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top