05.07.2012, 18:48  

Les opposants au Transrun sont en train de se regrouper

chargement
En gare du Locle.

Canton de Neuchâtel - Le projet de RER-Transrun suscite des oppositions. Mais jamais encore de manière constituée. Cela ne sera plus le cas: un comité "Transrun non" est en train de se mettre en place.

Ce comité devrait lever le voile sur son existence la semaine prochaine lors d'une conférence de presse. Un seul nom nous est connu pour l'heure: celui de Raymond Clottu, président du groupe UDC au Grand Conseil. Sur le plan politique, c'est au sein de l'UDC et, dans une nettement moindre mesure, parmi le PLR que l'on trouve le plus d'opposants.

La plupart d'entre eux disent ne pas remettre en cause le projet lui-même, mais ils considèrent que le canton et les communes n'ont pas les moyens de se le payer.

Davantage d'informations dans L'Express/L'Impartial de demain


Top