27.01.2017, 17:15

Les enseignants neuchâtelois dénoncent la suppression d'une heure d'allemand en 10e année

chargement
Comment suivre le même programme d'allemand que l'année dernière avec une heure de moins par semaine?

 27.01.2017, 17:15 Les enseignants neuchâtelois dénoncent la suppression d'une heure d'allemand en 10e année

Ecole obligatoire Le canton de Neuchâtel a biffé 25% des périodes d'allemand en fin de scolarité obligatoire. Les enseignants concernés galèrent pour tenir le programme, qui est resté le même que l'an dernier.

Depuis la rentrée d’août 2016, c’est bel et bien une période d’allemand qui a été supprimée de la grille horaire neuchâteloise en 10e année Harmos. Cette nouveauté est liée à la réforme cantonale de l’école obligatoire, qui a instauré un système d’enseignement à deux niveaux au sein d’une même classe: auparavant, les élèves en fin de scolarité obligatoire (10e et 11e) suivaient 4 heures d’allemand par semaine dans les filières moderne et maturité, 3 périodes pour les préprofessionnelle. Dorénavant, c’est trois périodes pour tout le monde. 

"Avec une heure de moins par semaine, on doit tenir le même programme que l'année passée. C'est vraiment compliqué. 25% des périodes d’allemand ont été purement et simplement rayées de la grille horaire", s’indigne une enseignante d’allemand de 10e Harmos. "Pour un canton qui prône le bilinguisme avec son programme d’immersion à l’école primaire, c’est un comble!"

La majorité des profs d'allemand de 10e année du canton ont adressé une lettre au Conseil d'Etat, aux directions des collèges et aux députés au Grand Conseil, afin de dénoncer les problèmes qu'ils rencontrent. La conseillère d'Etat en charge de l'Education, Monika Maire-Hefti, se dit sensible aux difficultés rencontrées. Elle souhaite approfondir la problématique avant d'y apporter une réponse, fin février devant le Grand Conseil. 


Top