17.06.2015, 09:35  

Le nouvel appareil de Colorix voit des détails invisibles à l'oeil nu

chargement
L'attrape-couleurs de Colorix permet de détecter d'un clic et en temps réel des détails invisibles à l'oeil nu.

 17.06.2015, 09:35   Le nouvel appareil de Colorix voit des détails invisibles à l'oeil nu

Par frk-comm

innovation - La société neuchâteloise Colorix lance un petit appareil qui permet de mesurer les couleurs au pixel près. Utile pour détecter, par exemple, de faux billets de banque, d'un clic et en temps réel. Une première mondiale.

La nouvelle technologie de Colorix permet de "mesurer la couleur sur quelques pixel", indique un communiqué publié ce mercredi matin par le parc technologie neuchâtelois Neode. La société, fondée il y a dix ans, est déjà connue pour son détecteur de couleurs capturant les teintes, avec des applications aussi diverses que le bâtiment, le textile, le contrôle qualité ou la dermatologie.

Cette fois, Colorix s'attaque à  une autre marché: les contrefaçon. Son nouveau "Colorcatch Nano", posé sur un billet de banque, permet par exemple de déceler d'infime détails invisibles à l'oeil nu. Plus petit qu'une souris d'ordinateur, il est équipé d'une caméra permettant de pointer au pixel près et en temps réel les images, puis de les envoyer sur un smartphone.

La couleur d'un fil

«On est capable de mesurer la couleur d’un fil ou d’une aiguille d’une montre», indique dans le communiqué David Maurer, CEO et fondateur de Colorix. «On peut aussi imaginer poser l’appareil sur une boîte de médicaments et de savoir en un clic si c’est un produit contrefait ou non». Une demande de brevet a été déposée.

En 2011 Colorix recevait le prix BCN Innovation pour avoir mis au point le premier colorimètre au monde, conçu pour l’iPhone, l’iPod touch et l’iPad via Bluetooth. Il a fallu quatre ans de développement pour lancer le "Colorcatch Nano".


Top